" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

Lettre à des ami-e-s de gauche.

Publié le 15 Mai 2014 par injey06

Cher-e Ami-e

Dans quelques jours se tiendront les élections européennes.

Beaucoup d'entre vous me font part de leur interrogation sur l'utilité d'aller voter. Certains parlent même de s'abstenir, car après avoir chassé Sarkozy, voir sa politique qui continue avec Hollande et Valls et assister au spectacle quotidien d'une Europe sourde aux volontés des peuples a de quoi désespérer. Aussi, tout en comprenant ces réactions, je tenais à vous faire part, personnellement, de quelques remarques.

L'abstention le jour d'un scrutin pour faire entendre la colère peut faire du bruit. Les commentateurs n'auront pas de mots assez forts pour se lamenter sur le désamour des électeurs à chaque scrutin européen. Mais après?

Rien!

Bien au contraire, celles et ceux, en France et en Europe, qui prônent les politiques d'austérité, s'accommodent fort bien de cette situation d'abstention massive.

Alors oui, c'est important d'aller voter pour bousculer la situation, car il y a des enjeux et chaque voix va compter.

D'une part, contrairement à une idée reçue, le Parlement européen n'est pas dépourvu de pouvoir. Aujourd'hui ce sont les parlementaires, majoritaires, convertis au libéralisme, conservateurs comme sociaux-libéraux, qui se soumettent aux injonctions des marchés. Ce sont eux, préoccupés avant tout de plaire aux banques et aux actionnaires, qui ont voté la directive de Bruxelles privatisant les services publics et celle sur les « travailleurs détachés ». Ce sont eux qui ont favorisé le dumping social. Après le 25 mai, les nouveaux député-e-s européens auront à se prononcer sur le/la futur-e président-e de la Commission ou bien encore sur l'adoption du traité transatlantique.

D'autre part, le 25 mai c'est une élection avec un seul tour, à la proportionnelle. C'est à dire que ce jour-là toutes les voix vont compter pour faire élire en France des député-e-s du Front de gauche. Et avec le Front de gauche et nos alliés en Europe nous sommes en capacité de constituer au sein de la prochaine Assemblée européenne un groupe de la Gauche unitaire européenne en forte progression. Un groupe beaucoup plus important avec les député-e-s du Front de gauche, ça changerait beaucoup de chose au Parlement européen.

Enfin dans un sondage européen sur « l'efficacité des politiques d'austérité », seuls 5 % des citoyennes et des citoyens des 28 pays interrogés répondent « oui », 51 % répondent « non ». Et ils sont 60 % à penser « qu'une autre politique est possible ». C’est une force si cela peut se traduire dans les urnes.

Alors oui, dimanche 25 mai ne laissons pas les autres décider à notre place.

Ne laissons pas les urnes aux partisans de l'austérité ou bien encore à l'extrême droite.

Le 25 mai il est possible de sanctionner les politiques d'austérité, en France comme en Europe, il est possible de faire le choix de l'Humain d'abord, en votant, et en faisant voter, pour la liste du Front de gauche conduite par Marie Christine Vergiat dans la grande circonscription Sud-Est.

Très amicalement

Robert INJEY

Commenter cet article

VARACHE 19/05/2014 13:28

Le bon sens, tout simplement !