" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

Rythmes scolaires: l'inégalité est en marche!

Publié le 1 Septembre 2014 par injey06

La réforme des rythmes scolaires imposée, sans concertation, par le gouvernement marque un nouveau désengagement de l’État vis à vis de ses responsabilités. Elle entraîne des difficultés supplémentaires pour les communes déjà étranglées financièrement, les familles et le tissus associatif.

A cette situation déjà dramatique le maire de Nice, pour compenser le coût financier pour les collectivités locales, a décidé de facturer aux familles le temps d’accueil éducatif.

Cette décision va constituer une difficulté supplémentaire pour des milliers de ménages qui subissent déjà de plein fouet la politique d'austérité que mène le gouvernement. Les conséquences d'une telle décision sont catastrophiques pour les familles qui n'ont pas les moyens financiers ou la possibilité de récupérer les enfants à 15h45. Résultat, selon les chiffres mêmes du maire de Nice, seulement 40 % des élèves étaient inscrits, fin août, pour les activité périscolaires.

Il n'est pas besoin d'être un grand expert pour deviner que dans les familles les plus populaires le taux d'inscription est bien plus faible encore. En décidant d'instaurer un demi-tarif le maire de Nice fait un pas, mais cela est encore insuffisant.

Dans une ville, un département où la précarité et le chômage explosent (+7,5 % en un an dans le 06, contre +4,3 % au plan national), ce n'est pas le moment de rajouter des difficultés aux difficultés.

Nos enfants ne doivent pas devenir les victimes collatérales des choix désastreux du gouvernement et du bras de fer que livre C. Estrosi contre le ministère de l’Éducation nationale.

L'abandon du projet de facturation du temps d’accueil éducatif est un impératif pour garantir l'égalité des enfants devant le service public.

Robert Injey

pour le PCF/Front de gauche Nice

Commenter cet article