" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

Estrosi, Allemand et le FN: assez pitoyable...

Publié le 11 Mars 2015 par injey06

Alors que le chômage atteint des sommets que la préoccupation d’une majorité de nos concitoyens c’est de savoir comment ils vont joindre les deux bouts à la fin du mois, l’UMP et le PS, tant au plan national que localement, se livrent à un pitoyable spectacle sur le thème « qui est responsable de la montée du FN ? ».

Qu’ils se rassurent, ils sont ex-æquo dans ce domaine.

L’UMP pour n’avoir cessé de banaliser les thèmes de prédilection du FN, d’en l’espoir d’en capter l’électorat.

Le PS pour n’avoir fait que creuser la désespérance sociale.

L’un et l’autre à force d’avoir tripatouillé les modes de scrutins depuis 15 ans pour renforcer le bipartisme (inversion du calendrier, abandon de la proportionnelle intégrale aux Régionales, abandon de la circonscription nationale aux européennes, augmentation des seuils pour se maintenir…..), se trouvent pris à leur propre piège.

Un peu tard pour se réveiller Messieurs !

Je ne m’éterniserais pas sur la droite.

Concernant les dirigeants du PS, après les récentes déclarations de Manuel Valls, Jean-Christophe Cambadelis parle ce matin de "suicide politique en direct " à gauche. Il va s’en dire que ces prophéties catastrophiques n’ont peut-être pas pour objectif, en tout cas elles n’ont pas pour effet, de mobiliser les électrices et électeurs. Elles ne répondent ni aux enjeux des élections départementales, ni aux attentes de millions d’hommes et de femmes, ni à la situation à gauche.

Oui, la situation est préoccupante. Mais au lieu de commenter la conséquence (la montée du FN) les porte-paroles locaux et nationaux du gouvernement feraient bien mieux de s’interroger sur les causes de cette situation. Avec cynisme et mépris, la politique gouvernementale tourne le dos au changement annoncé en 2012. La loi Macron est l’illustration du renoncement à faire une politique de gauche. Par contre elles sont saluées et encouragées par les forces les plus libérales en France et en Europe.

Pour mettre en échec la droite et faire reculer les idées de haine du Front National, il faut reconstruire l’ambition solidaire d’une transformation sociale et écologique.

Cela passe les 22 et 29 mars par donner de la force à une nouvelle gauche qui a su trouver, malgré les difficultés, le chemin du rassemblement avec les différentes sensibilités de gauche qui refusent l'austérité et proposent des solutions pour leur territoire.

R. Injey

Commenter cet article

pascal 13/03/2015 14:06

cher willm roger, je vous invite à relire le discours de Marseille. Ce n'est pas du tout ce qu'il a dit. trouvez-moi une seule fois où mélenchon leur demande de venir. par contre, il a rappelé un fait essentiel. chaque pays a besoin de ses voisins pour prospérer et, effectivement, nos voisins au sud sont le Maghreb et le moyen-orient. Nous avons besoin d'eux et des échanges méditerranéens pour prospérer.
N'empêche qu'au Front de Gauche, nous avons été dès le début dans la lutte anti-FN et la dénonciation de la banalisation de celui-ci. Dommage que le PS n'ait pas commencé plus tôt à s'en rendre compte plutôt que de cibler le FdG

willm roger 11/03/2015 16:08

et le front de gauche n'est pas responsable quand Mons Mélanchon pendant la campagne présidentielle alors qu'il était sur une bonne dynamique a fait ce discours a Marseille ouil appelait tous le magrheb a venir en france qu'ils étaient les bienvenus c'est a partir de ce moment qu'il a perdu bon nombre d'électeurs j'ai pas mal d'amis qui se sont retournés vers le PS et même le FN ..