" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

Trois remarques avant le scrutin du 22 mars

Publié le 18 Mars 2015 par injey06

A quelques jours du scrutin quelques remarques.

1/ Le gouvernement est en train d’organiser une vaste escroquerie sur la comptabilisation des résultats. Une partie de la presse a fait l’écho de cela à l’image de Marianne http://www.marianne.net/ministere-interieur-cherche-t-il-brouiller-resultat-departementales-100232122.html

2/ Ces méthodes sont à l’image de la campagne que développent le gouvernement et les leaders du PS. Face au fiasco qui s’annonce, il s’agit de détourner les responsabilités et de faire avaler une fable : « Ce n’est pas la politique du gouvernement qui est la raison de l’échec et de l’absence de la gauche au second tour dans des centaines de cantons, mais la division de la gauche ». Après le mépris à l’égard des électeurs de gauche (« quelque soit le résultat on continu »), c’est la fumisterie généralisée.

La réalité c’est que le PS paye tout à la fois sa politique au service du MEDEF, mais aussi les réformes des modes de scrutins depuis 15 ans. Comme je l’indiquais dans un billet précédent l’objectif depuis 2000 pour l’UMP et le PS c’est d’institutionnaliser et de « sécuriser » le bi-partisme et une alternance confortable. Tous les tripatouillages depuis 15 ans n’ont eu que cet objectif. La liste est longue : inversion du calendrier, abandon de la proportionnelle intégrale aux Régionales, abandon de la circonscription nationale aux européennes, augmentation des seuils pour se maintenir de 10 à 12,5 par une loi en 2010….. Avec un électorat de gauche qui s’abstient et un FN à plus de 25% aujourd’hui tout cela se retourne contre le PS, mais surtout contre notre peuple.

Pour se sortir de cette situation qui étouffe notre peuple et notre démocratie, il faut en finir tout à la fois avec ces politiques qui, pour préserver les profits d’une minorité, nourrissent la désespérance sociale. Il faut aussi revitaliser notre démocratie représentative, par exemple en réinstaurant la proportionnelle.

3/ concernant le FN j’entends beaucoup l’argument « on a jamais essayé ». Sauf à avoir la mémoire courte, nous avons déjà du subir les affres de l’extrême droite en France. Sans doute cela remonte un peu loin, mais je constate simplement que dans les pays qui se sont débarrassés des dictatures fascistes dans les années 70 (Grèce, Portugal Espagne) le souvenir est encore vivace et les scores de l’extrême droite sont réduits. Ne pas oublier !

Commenter cet article