" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

L'enjeu de la situation en Grèce

Publié le 2 Juillet 2015 par Robert Injey

(Edito du Patriote Côte d'Azur du 3 juillet)

L'image est saisissante : 10 ans après le rejet, par référendum, du projet de traité constitutionnel européen, ceux-là mêmes qui voulaient nous l'imposer se mobilisent contre le NON des Grecs. Nous retrouvons les mêmes arguments, les mêmes experts, les mêmes forces politiques, les mêmes menaces, les mêmes mensonges... la même soumission aux marchés financiers.

Accrochés à leur certitude, ils n'ont retenu aucune leçon : ni celle de la crise financière, ni l'impasse des politiques d'austérité. Plus éclairés que leurs confrères, des voix fortes (1) s'élèvent pour soutenir la position du gouvernement grec ou, tout au moins, pointer l'impasse où mène la Troïka (2).

En vérité, ce qui se joue depuis des semaines en Grèce dépasse les frontières de ce pays et la dette grecque n'est que le prétexte. Ce qui se joue, et qui est insupportable aux tenants du système, est éminemment politique : c'est la possibilité pour un peuple d'exprimer un autre choix que celui que nous impose la finance. La détermination des libéraux et autres sociaux libéraux est d'autant plus grande qu'ils craignent par dessus tout l'effet domino. En janvier la Grèce. En mai les coalitions de gauche (Podemos et Gauche unie) avec les plateformes sociales en Espagne. En juin une élue du Sin Fein est devenue maire de Dublin.

A défaut d'accord d'ici là, si dimanche le NON l'emporte, cela constituera une victoire pour tous les peuples qui, en Europe, espèrent autre chose que l'austérité et la précarité imposées pour préserver les dividendes d'une minorité.

Robert Injey

(1) : Deux prix Nobel d'économie, Joseph Stiglitz et Paul Krugman

(2) ; En particulier l'ancien président du FMI.

Commenter cet article