" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

Marche pour la justice sociale et fiscale (presse, photos et texte)

Publié le 21 Novembre 2016 par injey06

Marche pour la justice sociale et fiscale (presse, photos et texte)

Ce samedi 19 novembre, les militants communistes de Nice organisaient une visite un peu particulière sur la principale avenue de la ville. Lors d’une marche pour la justice sociale et fiscale, ils ont attribué des cartons rouges à plusieurs enseignes qui pratiquent avec zèle l’évasion fiscale et la captation d’argent public.  Passage en revue de ces « champions » de l’évasion fiscale :

 

 

Mac Do

Ici la spécialité c’est la fraude fiscale  organisée évaluée à 75 millions d’euros par an.

La combine est assez simple : la galaxie McDonald’s Europe  s’adonne à l’évasion fiscale en faisant remonter ses bénéfices au Luxembourg. McDonald’s pratiquerait ainsi une surfacturation des redevances au titre  de l’utilisation de la marque. C’est une forme de fausses factures qui permet de faire en sorte que le résultat final, en fin d’année, soit négatif ou à peine bénéficiaire. »

Le groupe Mc Do doit aujourd'hui rendre des comptes sur l'utilisation des aides versées via le CICE. Nous demandons par ailleurs à l'Ėtat de communiquer le montant total de CICE dont le groupe  a bénéficié.

Nous adressons un carton rouge à Mac Do!

 

Société Générale :

Cette banque française fait partie du top 5 mondial des établissements bancaires ayant eu le plus recours au cabinet Mossack Fonseca, au cœur du scandale « Panama Papers »,  afin de créer des sociétés offshore.

 Le but ? Payer le moins d'impôt possible. Bien entourée, la Société Générale est accompagnée dans les hautes sphères de l'optimisation fiscale par HSBC, UBS  et le Crédit Suisse.

La banque française faisaient appel à des prête-noms, avec l'ambition de rendre impossible l'identification du vrai propriétaire. Au total, la Société Générale aurait créé 979 entités.

Lors du déclenchement de l’affaire une centaine des entités ouvertes par la Société Générale restaient actives"

La mise en cause de la Société Générale éclaire d’un jour nouveau l’affaire Kerviel, où la Société Générale a tenté de faire porter à un lampiste 4,9 milliards de pertes

Aujourd’hui nous exigeons que la Société Générale rembourse les 2,2 milliards du crédit d'impôt lié aux pertes.

Nous adressons un carton rouge à la Société Générale !

 

BNP

La banque BNP Paribas possède toujours plus de 160 filiales dans les paradis fiscaux.

Dans son rapport financier 2015, BNP Paribas déclare posséder 6 filiales aux Îles Caïmans, avec un résultat net de 134 millions d’euros, sans aucun salarié sur place.

1310 milliards de dollars sont déposés dans les banques des Iles Caïmans, selon la Banque des règlements internationaux. L’équivalent de deux tiers du PIB de la France... dans un pays qui compte moins de 60 000 habitants.

Plusieurs autres banques françaises sont implantées aux Îles Caïmans, comme le groupe BPCE, le Crédit agricole, le Crédit mutuel et la Société générale.

La BNP ne s'est pas contentée que d'optimisation fiscale "légale", elle a aussi été condamnée en Argentine pour blanchiment d'argent sale. Le 22 septembre 2016, un tribunal de Buenos aires a reconnu que la BNP a entre 2001 et 2008 « organisé ou fait partie d’une association illicite destinée au blanchiment d’argent d’origine délictueuse, aggravée par son caractère habituel ».

L’évasion fiscale coûte chaque année entre 60 et 80 milliards d’euros à l’État Français. Soit l’équivalent de l’impôt sur le revenu collecté dans le pays.

Nous demandons la fermeture de toutes les filiales dans ces paradis fiscaux

Nous adressons un carton rouge à la BNP !

 

SFR :

Loin de ses engagements en termes d'emploi et d'investissement Patrick Drahi va de fait supprimer 5000 postes, soit 1/3 des effectifs.

En 2014, lors du rachat de SFR par Altice, l'emploi devait être maintenu. Depuis, 1200 postes ont été supprimés. Dans le même temps, le groupe Altice a réalisé un chiffre d'affaire de 17,4 milliards d'euros en 2015.

Une nouvelle fois, c’est l’illustration de l’absence de morale, d'éthique, et le mépris pour les engagements pris.

De Gattaz à Bolloré, de Ghons à Drahi, la même cupidité et le même cynisme suivi des sempiternels "rappels" du gouvernement sur lesquels le patronat s’essuie les pieds. Le "compromis historique" proposé par Hollande au patronat au cours de ce quinquennat est un gigantesque fiasco. Ça ne va pas mieux. Cela ira mieux quand ça ira bien pour les salariés.

P. Drahi qui doit aujourd'hui rendre des comptes sur l'utilisation des aides versées via le CICE. Nous demandons par ailleurs à l'Ėtat de communiquer le montant total de CICE dont SFR  a bénéficié.

Nous adressons un carton rouge à SFR!

 

 

H&M

Emploi de mineurs syriens réfugiés en Turquie, non-respect des règles de sécurité dans des usines qui produisent pour la marque au Bangladesh, la marque suédoise H&M a une conception très particulière des droits des enfants et des travailleurs et de l’évasion fiscale.

Ainsi si son activité au Bangladesh lui permet de faire chaque année près de deux milliards d'Euros de profits en vendant ses produits au 4 coins du monde, par un mécanisme d'évasion fiscale, H&M ne verse que 55 Euros par an au Bangladesh en taxes!!

H&M a un lourd passif. Donneur d’ordre de l’usine où le e 25 février 2010, vingt-et-un travailleurs, dont quinze femmes, ont perdu la vie dans  un incendie n'assure pas la sécurité des travailleurs et le mode d’indemnisation retenu par l’entreprise fait l’objet de nombreuses critiques de la part des syndicats et organisations de travailleurs locaux et ne peut, par conséquent, être considéré comme satisfaisant

 

Véritable vautour profitant de la misère humaine H&M fait produire là où le prix de la main d’œuvre est le plus faible, peu importe pour cette société que ce soient des enfants.

Nous adressons un carton rouge à H&M!

 

APPLE

Apple est décidément le champion de la fraude fiscale.

Les ventes des vingt et un magasins du groupe en France sont comptabilisées par une autre filiale que Apple France : Apple Retail, enregistrée à Cork en Irlande, où la fiscalité lui est plus favorable.

Ce mécanisme permet aujourd'hui à Apple de ne payer que 0,005 % (!) d'impôts en France, quand la plupart des entreprises de notre pays doivent payer 33 % d'impôts.

Il est urgent de mettre fin à un tel scandale.

 Un scandale mondial, car Apple vient d'être condamné à rembourser 13 milliards d'euros à l'Irlande.

Comme le font remarquer les frères Alain et Éric Bocquet, dont le livre Sans domicile fisc vient de paraître, « ces 13 milliards d'impôts impayés par Apple au peuple irlandais correspondent au financement de vingt hôpitaux à 650 millions d'euros chacun ! »

Nous adressons un carton rouge à APPLE!

Marche pour la justice sociale et fiscale (presse, photos et texte)
Marche pour la justice sociale et fiscale (presse, photos et texte)
Marche pour la justice sociale et fiscale (presse, photos et texte)
Commenter cet article

Stef 22/11/2016 20:02

Enfin des actions coup de poing, j'approuve à 300%!!!!!!