" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Chèque en blanc ou bouton nucléaire?

Publié le 4 Mai 2017 par injey06

Y a-t-il un acte plus fou que de faire un chèque en blanc à son….banquier. Au moment d’aller voter pour le second tour, beaucoup ont ce sentiment face à Emmanuel Macron. Sans parler de l’arrogance de celui qui n’a que mépris pour le peuple et ne cache pas son attrait pour le luxe et les plaisirs qui vont avec.

Mais il y a bien pire que faire un chèque en blanc à un banquier. Il y a les pouvoirs que donne la Ve République au Président de la République. Le Général de Gaulle était un grand homme, mais il n’était pas parfait. Sa constitution en est l’illustration. Ecrite par et pour un homme qui avait une certaine idée de la France et une véritable éthique (lui a démissionné après avoir perdu un référendum) il n’a sans doute jamais imaginé que la lointaine héritière de Pétain pouvait un jour lui succéder. C’est une possibilité aujourd’hui. Une possibilité avec les pouvoirs qui vont avec dans la constitution.

« Article 15 : Le Président de la République est le chef des armées. Il préside les conseils et les comités supérieurs de la défense nationale.

Article 16 : Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacées d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des présidents des assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel. Il en informe la nation par un message (….) »

 

Sans parler des pouvoirs du gouvernement :

« Article 20 : Le Gouvernement détermine et conduit la politique de la nation. Il dispose de l'administration et de la force armée ».

Alors certes faire un chèque en blanc à un banquier, à Emmanuel Macron en l’occurrence, c’est beaucoup demander. Mais permettre à Marine Le Pen de disposer de la force nucléaire, ou bien encore d’engager la France dans un conflit, sans en demander l’autorisation au parlement, c’est d’une gravité sans commune mesure. Et c’est sans parler du reste….

Dans ces circonstances, le chèque en blanc est de loin préférable. Surtout que, dès le 8 mai on pourra œuvrer pour faire OPPOSITION à ce chèque.

RI

Chèque en blanc ou bouton nucléaire?
Commenter cet article