" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Le bilan de Madame Estrosi-Sassone:

Publié le 14 Novembre 2017 par injey06 in Actualités Nice et Alpes Maritimes

Ce lundi 13 novembre au conseil municipal de Nice, en raison de la loi sur le cumul des mandats Mme Estrosi-Sassone a quitté sa responsabilité d’adjointe au logement. Cela a donné lieu à des scènes assez surréalistes avec une longue liste d’intervenants de droite, mais aussi du PS, du PRG et d’EELV pour complimenter Mme Estrosi-Sassone pour son action.

Passons sur le dérisoire de cet aspect de la loi sur le non cumul des mandats qui en définitive n’empêche rien du tout. Mme Estrosi-Sassone restera à la manœuvre sur la question du logement pour la simple raison qu’elle est vice-présidente à la Métropole en charge de ses questions et que c’est la Métropole qui a cette compétence. Et comme la fonction à la métropole ne rentre pas en ligne de compte pour le cumul des mandats, voici une loi qui est largement détournée. Le législateur (En clair les députés et les sénateurs) ont bien veillé à ne pas faire rentrer les structures intercommunales dans le cumul des mandats…

Sur le bilan de Mme Estrosi-Sassone:

En charge du logement depuis 16 ans le bilan de Mme Estrosi-Sassone c’est quoi ?

Au 1/1/2004, la part de logements sociaux à Nice était de 10.97%, elle passe à 11,43% au 1/1/2007 pour atteindre péniblement 11,80% 3 ans plus tard en 2010. Depuis on, dépasse péniblement les 12%. A ce rythme, il faudra attendre  2050-2060 pour atteindre 20% (objectif actuellement fixé par la loi SRU)  et 2090 pour atteindre 25%. Un retard édifiant qui chaque année laisse des milliers de foyers de côté, des foyers qui subissent au quotidien la précarité du mal logement.

Il y a des villes, et pas des moindres (Paris…) qui présentent de meilleurs bilans en termes de logements, avec le même problème de foncier.

Mais à Nice il y a une règle non écrite qui vise à mettre en place une véritable ségrégation urbaine, repoussant les populations les moins aisées toujours plus loin d’un centre-ville où elles ne peuvent plus espérer se loger.

Une interrogation résume le vrai bilan de 16 années de Madame Estrosi-Sassone au logement: Nos enfants, nos petits enfants pourront-ils encore se loger à Nice ?

Robert Injey

Le bilan de Madame Estrosi-Sassone:
Commenter cet article