" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Macron ou le mépris présidentiel

Publié le 18 Juillet 2018 par injey06

Macron ou le mépris présidentiel

L’équipe de Didier Deschamps a remporté, avec la manière, même si les puristes trouveront toujours des choses à dire, la coupe du Monde de football.

Un événement, qui comme en 1998, a suscité un véritable engouement populaire, nous procurant un de ces rares moments de partage. La tentation est grande pour le pouvoir en place de capter la « lumière » de cet instant magique pour tenter de redorer un blason quelque peu en perte de notoriété depuis des mois.

Mais, si sur le terrain les Bleus ont su jouer très collectif, Macron, comme à son habitude, n’a joué que pour lui. La descente des Champs Élysée fut, de ce point de vue, très caricaturale. Bâclée en 15 minutes, quand en 98 les Bleus y restèrent près de 4 heures. Disons-le tout de suite, les joueurs ne sont pour rien dans cette descente express et la forme de mépris à l’égard des centaines de milliers de spectateurs présents sur les Champs depuis des heures. S’ils ont bien maîtrisé le ballon sur le terrain, là, en l’occurrence, les services de l’Etat ont pris les choses en main. Avec un seul objectif : permettre au Président Macron, entouré de l’équipe de France, de nous livrer, sur le perron de l’Élysée, une grande opération de communication à l’heure du journal de 20 heures.

Dans ce moment de joie, la colère et la frustration de nombreux supporters sont légitimement profondes face à cette volonté du pouvoir de capter la victoire.

Homme politique, Macron devrait méditer les précédents historiques. Napoléon victorieux de la bataille de la Moskova, connut par la suite et assez rapidement, la déroute de la Bérézina…

Robert Injey

Commenter cet article