" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Rompre avec les logiques capitalistes

Publié le 9 Mai 2019 par injey06

Rompre avec les logiques capitalistes

Rompre avec les logiques capitalistes

Le gouvernement vient de lancer la mobilisation générale pour « l’emploi et l’écologie ». Alors que le mouvement des Gilets jaunes n’en finit pas de se poursuivre, déjouant tous les pronostics sur l’essoufflement de la mobilisation, le gouvernement, à défaut d’avoir convaincu avec son grand débat national, tente une énième fois de reprendre la main. La CGT, assez lucidement, a refusé de participer à cette grand messe pointant que « les objectifs sont loin de correspondre au mécontentement et à la colère du monde du travail et de ceux qui en sont exclus ». Et de fait ce gouvernement est parti une nouvelle fois pour ne pas toucher aux intérêts des actionnaires et du grand patronat.

Un patronat qui est satisfait des premières annonces, et pour cause. Il a de fortes assurances que si l’État va « mobiliser les moyens et budgets déjà disponibles, c’est sans rajouter des prélèvements et des strates supplémentaires ». En clair on ne touche pas aux dividendes.

Autre garantie que semble avoir obtenu le patronat, les quelques annonces, comme une éventuelle prime mobilité pour les salariés ne seront pas obligatoires mais facultatives. Après avoir engagé une casse systématique de notre système social, ce gouvernement tente de donner le change en inventant la mesure sociale ou la lutte contre le réchauffement climatique facultative. C’est-à-dire au bon vouloir du patronat. Une nouvelle opération d’enfumage de ce pouvoir au service des ultras-riches dont le seul objectif est de préserver les intérêts exclusifs d’une caste.

D’ailleurs les membres de cette caste ne s’y trompent pas. Une enquête sur les comptes de campagne de Macron vient de révéler que sur les 16 millions de fonds levés pour sa campagne, 8 millions sont le fait de 800 personnes... Les ultra riches savent se mobiliser. Quand seulement 0,79 % des contribuables financent un parti politique, la proportion passe à 10% pour les 0,01 % les plus riches.

Ceux sont eux qui dictent sa politique à Macron. Une politique au seul service du Capital et qui va à l’encontre des intérêts du plus grand nombre et de la planète. Il n’y aura pas de véritable progrès social, il n’y aura pas de lutte efficace pour préserver la planète si nous ne rompons pas profondément avec les logiques capitalistes.

R. Injey

Commenter cet article