" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Retraites: Un choix de société

Publié le 14 Septembre 2019 par injey06

Retraites: Un choix de société

Le gouvernement lance une nouvelle offensive sur les retraites avec une volonté jamais annoncée : créer les conditions pour ne pas consacrer davantage de la part du PIB aux retraites. Aujourd’hui cela représente près de 14 %. Malgré l’allongement de l’espérance de vie, l’augmentation phénoménale de la productivité, le gouvernement, mais au-delà les marchés financiers, voient d’un très mauvais oeil l’idée de consacrer plus à nos retraites. Et donc de redistribuer une part plus importante des richesses. Car le fond de l’affaire c’est que la question des retraites c’est avant tout un choix de société. Tenter de gratter quelques milliards sur le dos des retraités pour ne pas toucher aux dividendes voilà le choix du gouvernement. 

Et pourtant l’argent existe. Les chiffres sont éloquents : au deuxième trimestre 2019, et malgré un ralentissement de l’économie mondiale, le montant des dividendes versés par les entreprises dans le monde a atteint un chiffre record, avec 513,8 milliards de dollars. 

Et la France est championne du monde avec 51 milliards de dollars de dividendes versés, en progression de 3,1 %. Plus significatif encore à elle seule la France représente 10 % des dividendes versés dans le monde, alors que l’économie française pèse 3 % du PIB mondial. 

Ils se goinfrent sur notre dos et avec la réforme des retraites ils veulent faire en sorte qu’il en soit de même pour les décennies à venir. 

Fabien Roussel a pleinement raison quand il propose de soumettre à cotisations les revenus financiers et les dividendes notamment pour « récupérer tout de suite trente milliards d’euros ». Une mesure qui permettrait, à elle seule, de financer la retraite à soixante ans. 

C’est possible, et c’est un choix de société ! 

Robert Injey

Commenter cet article