" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Les jeunes galèrent mais la Bourse exulte !

Publié le 4 Décembre 2020 par injey06 in Covid-19, jeunesse, crisesanitaire, crisesociale

Les jeunes galèrent mais la Bourse exulte !

Avec la crise sanitaire, les inégalités sociales ne cessent de se creuser. C’était déjà une tendance lourde avant le premier confinement mais depuis le phénomène s’amplifie. De plus en plus de foyers tombent dans la grande précarité. C’est le sombre constat que dresse l’Observatoire des inégalités, organisme indépendant, dans son second Rapport sur la pauvreté, publié le 26 novembre dernier. Ce rapport confirme tous les constats qui ont pu être faits au lendemain du premier confinement. Les plus impactés sont les jeunes. Un chiffre, parmi tant d’autres, interpelle : la situation des jeunes adultes (18-29 ans), qui ne vivent plus chez leurs parents, est la plus préoccupante. Ainsi 22 % d’entre eux sont considérés comme vivant sous le seuil de pauvreté. La situation de ces jeunes de 18-24 ans constitue pour l’Observatoire des inégalités, « la principale faille de notre système de protection sociale »(1). Nous sommes loin, très loin, de la promesse du Président de la République en 2018 sur l’éradication de la pauvreté. Fragilisé après des décennies de régression, notre système social n’est plus en capacité d’empêcher cette explosion de la précarité et de la pauvreté. Soyons en sûrs, les beaux discours et les grands engagements ne manqueront pas, une fois de plus, d’être très présents dans les prochaines interventions du Président de la République et de son premier ministre. Ne doutons pas non plus qu’ils auront, à ce moment-là, des mots très forts et des trémolos dans la voix. Mais dans les faits tous leurs actes, toutes leurs décisions ne s’inscrivent que dans une perspective : protéger les intérêts de leur caste. De ce point de vue les choses vont très très bien. Les millions de nos concitoyens qui vivent sous le seuil de pauvreté seront sans doute heureux d’apprendre que le CAC 40 démarre le mois de décembre en pleine forme - après avoir réalisé en novembre la meilleure performance mensuelle depuis... 32 ans !

En pleine crise sanitaire et sociale, la Bourse exulte, reflet de toute l’indécence d’un capitalisme qui n’a que faire de l’avenir des peuples et de la planète.

Robert Injey

Commenter cet article