" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

2021: Faire de l’Humain et de la planète la priorité!

Publié le 7 Janvier 2021 par injey06

2021: Faire de l’Humain et de la planète la priorité!

2021 commence de bien piètre façon, enfin pas pour tout le monde.
Si la crise sanitaire, sur fond de carences gouvernementales, semble ne plus finir, si les perspectives sociales sont sombres avec des dizaines de milliers de faillites et des centaines de milliers d’emplois qui vont être supprimés dans l’année à venir, soyons rassurés : tout va bien du côté de la bourse et du CAC 40 !

Déjà les marchés financiers avaient terminé l’année 2020 en fanfare, sur des records de progression. Ils commencent janvier sur la même trajectoire.

Ainsi lundi pour la première séance de 2021, « le CAC 40 a clôturé à +0,68 %, à 5,588,96 points, après avoir pris jusqu’à 1,89 % dans la matinée. Le Dax, à Francfort, a clôturé en hausse de 0,06 %. Tandis qu’à Londres, le FTSE 100 avait pris jusqu’à 3 % dans la matinée avant de terminer à + 1,72 % » (Source : Les Échos). Comble du cynisme, ce mardi, le jour où les États-Unis connaissent un triste record avec près de 4 000 morts en une journée de la Covid-19,  le Dow Jones, lui, reprend sa progression.

Des progressions totalement déconnectées de l’économie réelle et alors que les déficits se creusent, que le budget d’une grande partie des familles stagne ou se réduit, les actionnaires perçoivent des dividendes record ! Boostés sans doute par les perspectives de profits des grands groupes pharmaceutiques qui vont se gaver, jusqu’à plus faim, avec les ventes massives au prix fort des vaccins anti covid-19.

À part quelques déclarations, les experts et autres chiens de garde qui trustent les plateaux télés évitent de pointer cette réaité et de s’interroger sur cette dichotomie entre le monde de la finance qui pavoise et la vie réelle. Celle de millions de femmes et d’hommes qui galèrent, s’inquiètent de l’avenir de toute une jeunesse et se demandent quand ils et elles pourront retrouver une vie normale.

Avec cette crise sanitaire il apparaît de plus en plus insupportable que nos vies comptent moins que les dividendes.

Soumettre nos sociétés au diktat des marchés financiers est plus que jamais une barbarie sans nom. Faire de l’humain et la planète les priorités de nos sociétés, c’est une urgence de civilisation. Si déjà en 2021 nous pouvons faire avancer cette exigence, 2021 sera une année utile...

Bonne année !

Robert Injey

Commenter cet article