" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Macron le capricieux

Publié le 4 Février 2021 par injey06 in covid19, Macron, confinement

Macron le capricieux

Macron vient de nous resservir une de ces décisions, stupides, dont il a le secret.

Là où tout le monde s’attendait à un nouveau confinement pour faire face à la situation, notre Président a simplement décidé un « renforcement » du couvre feu… Une décision prise au dernier moment, prenant ses plus proches collaborateurs à contre pied. Comme s’ il voulait donner à voir que c’est lui, et lui seul, qui décide. Les fuites dans la presse sur un nouveau confinement ont sérieusement agacé Emmanuel Macron qui voulait se réserver la primeur de l’annonce.

Après avoir amplement mérité le titre de « Président des ultra-riches », après s’être caractérisé comme étant le « Méprisant », voilà que nous nous trouvons en pleine pandémie avec un «Président capricieux» qui veut montrer que c’est lui qui décide. Et peu lui importe que ce qu’il décide n’ait aucun impact. Le renforcement du couvre feu a aussi peu d’effet sur la pandémie qu’un verre d’eau sur un incendie dans l’Estérel. Bien au contraire, en persistant au couvre feu à 18h on ne fait qu’amplifier le phénomène, que chacun peut observer, de précipitation dans les transports en commun et dans les magasins entre 17h et 18h. Sans doute Macron a des informations que nous n’avons pas sur un nouveau variant qui ne devient actif qu’après 18h ? !

À force de tergiverser, Macron ne fait que repousser les échéances. La Chine ou l’Australie, pour ne prendre que ces deux pays, n’hésitent pas à reconfiner localement dès qu’un cas apparaît. Nous on tergiverse, on attend une amélioration qui tient plus du mystique que du monde réel. On pousse à bout les salariés, les enseignants, les personnels hospitaliers, les restaurateurs, les étudiants, le monde de la culture, du sport, qui n’ont aucune visibilité de ce qui va se passer dans une semaine, quinze jours, un mois. L’incertitude pèse de plus en plus. Dans l’attente d’une vaccination massive, et en raison des limites de la mise en œuvre des gestes barrière (nécessaires mais pas suffisants) des voix, de plus en plus nombreuses, s’accordent sur quelques mesures de bons sens. Pour ne pas pénaliser encore plus les élèves et les étudiants, regrouper les trois zones de vacances sur les mêmes semaines, rajouter une semaine de vacances et engager un reconfinement. Dans le même temps il y a chaque jour un peu plus urgence à requisitionner les unités de production de Sanofi, (incapable malgré les centaines de millions d’aides publiques de mettre en place un vaccin), pour produire des vaccins déjà existants ou à venir rapidement.

Les mesures à prendre existent, mais il manque en réalité la volonté politique. Envers et contre tout « Macron le capricieux » veut montrer qu’il est le chef et qu’il a - toujours- raison. Il ne se rend même plus compte qu’il mène le pays dans l’impasse, il est dans sa bulle.

Robert Injey

Commenter cet article