" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Lettre ouverte à Christian Estrosi: 

Publié le 18 Octobre 2021 par injey06 in Estrosi, Nice, Rechauffementclimatique

Lettre ouverte à Christian Estrosi: 

Avez-vous conscience de l’ampleur des transformations liées au réchauffement climatique pour notre territoire ? 

Il y a quelques jours, Climate central (1), livrait une simulation des conséquences sur Nice, et d’autres villes, de la montée des eaux liée au réchauffement climatique. On peut y constater que le Vieux Nice, la coulée verte, l'aéroport et une partie de la plaine du Var, seront sous les eaux dans quelques décennies.  

Face à l'accélération du réchauffement climatique, les seules incertitudes aujourd'hui ne portent pas sur la réalité des phénomènes comme la montée des eaux ou les épisodes méditerranéens mais sur l’ampleur de ces phénomènes. 

Le dernier rapport du GIEC pointe que la Méditerranée est le lieu d’un changement climatique parmi les plus radicaux au monde et cela avec un haut niveau de certitude. «Tous les types de phénomènes y sont en changement : vagues de chaleur, de froid, inondations, pluies extrêmes, sécheresses, risques d’incendies, baisse des vents moyens, augmentation des cyclones méditerranéens, phénomènes côtiers (….)»

Ces évènements vont totalement bouleverser notre territoire et c'est une conception nouvelle de celui-ci qu'il faut envisager. Transports, équipements collectifs, logements, activités économiques… tout est à revoir.

Il est regrettable que, face à cela, vos réactions sur Twitter (2) se contentent de nous ressortir les mesures prises par votre majorité. Supprimer huit hectares de bitume  en centre ville c’est bien, mais est-ce que cela répond à la question de revoir complètement le devenir de notre territoire ? 

Êtes-vous certain que ce que vous envisagez aujourd'hui (au hasard: l'extension de l'aéroport et la construction d'un palais des congrès à la place du MIN, l’un et l’autre sous les eaux probablement dans 30 à 50 ans) ne sont pas d’ores et déjà des aberrations?

Êtes-vous certain que face aux épisodes méditerranéens, dont personne ne peut prévoir aujourd'hui l’ampleur (Souvenons- nous de la tempête Alex), la ZI de Carros édifiée dans le lit du Var n’est pas menacée ?

Si elles ne sont pas négligeables pour apporter notre modeste contribution à la lutte contre le réchauffement climatique, vos annonces  ne répondent pas  aux questions auxquelles nous serons confrontés sur notre territoire dans les décennies à venir.  En rien elles n’anticipent ni ne préparent  «notre territoire face aux effets du changement climatique.» 

C’est maintenant qu’il nous faut anticiper cette réalité, pas dans 20 ou 30 ans. 

C'est maintenant qu'il faut concevoir notre territoire  autrement.

C’est maintenant qu’il faut faire des choix audacieux, pour modifier les comportements, par exemple en  offrant une véritable alternative à l’usage de la voiture, en  rendant véritablement attractifs les transports collectifs avec la gratuité.

C’est maintenant qu’il faut remettre en cause des choix d’urbanisme que nous savons obsolètes dans les prochaines décennies.

Et c’est peu de dire qu’il y a urgence...

Robert Injey

 

1) https://www.climatecentral.org/ 

2): «La @MetropoleNCA a pris la mesure de ces enjeux, les anticipe et accélère encore sa stratégie d’adaptation, de préparation et de protection de. #Nice06»

«Nous menons aussi une politique d’urbanisme durable, qui vise 0 artificialisation nette sur le territoire et desimpermeabilise les sols dans les bassins versants  pour éviter les phénomènes d’inondation et de ruissellement urbain dans la poursuite de la dynamique du PLUM.»

Avec notre agence de sécurité sanitaire environnementale et de gestion des risques nous préparons notre territoire face aux phénomènes extrêmes, ponctuels et à ces changements sur le temps long, en aménageant durablement.

Notre Plan climat vise à réduire les gaz à effet de serre de 55% en 2030 et participer à notre niveau à ce qui doit faire l’objet d’une mobilisation mondiale à l’occasion de la COP26 : Nice crée 70 hectares d’espaces verts en plus d’ici 2026, plante 280 000 arbres supplémentaires

Nous allons supprimer 8 hectares de bitume et de béton en plein centre ville avec l’extension de la promenade du paillon. Je dis à ceux qui s’opposent à ce projet qu’ils sont totalement inconsistants par rapport à ces enjeux. #Nice06

C’est face à cet enjeu et pour réduire la circulation automobile que malgré les pressions opposées, nous faisons le choix de développer les transports en commun dans la vallée du paillon et vers l’ouest de la @MetropoleNCA.

 

Commenter cet article