" />
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

Charcutage électoral pour une République à bout de souffle !

Publié le 29 Novembre 2013 par Robert Injey dans Actualités Nice et Alpes Maritimes

Nouveau découpage des cantons, nouveau constat, le même à chaque fois, le pouvoir en place tente de s’arranger !

A Nice le découpage est tout simplement ubuesque, avec Carros et les moulins d’un côté, Cantaron et Pasteur de l’autre et au milieu le dépeçage du 3ème canton où est élu  Jacques VICTOR, président du groupe communistes et républicains au Conseil général.

Le chantage était clair, ce charcutage c’est  la réponse du PS au choix des communistes pour les prochaines municipales de construire une liste du Front de gauche ouverte au mouvement social et associatif.

 Une mesquinerie qui vise à priver les habitants de Riquier-St Roch d’un élu connu et reconnu pour sa disponibilité, son action  et sa présence sur le terrain.

Mais tous les tripatouillages ne pourront masquer la déception et  la colère  de l’électorat de gauche face à la politique du gouvernement. La 5ème république est à bout souffle. L’abstention progresse scrutin après scrutin, le fossé entre une grande partie des élu-e-s et notre peuple n’a jamais été aussi profond. Aujourd’hui à l‘Assemblée Nationale une grande partie de nos concitoyens ne sont pas représentés à la hauteur de ce qu’ils représentent dans le pays (1)

Il faut en finir avec les tripatouillages, il faut un redonner du pouvoir à nos concitoyens, mettre en place une véritable proportionnelle, il faut une 6ème République.

 

Robert INJEY

 

(1) par exemple l’UMP et le PS et ses alliés totalisent 95% des sièges à l’assemblée nationale. Les mêmes,  lors du 1er tour le la présidentielle le 22 avril  totalisaient 56% des suffrages….

commentaires

Le charcutage électoral "made in PS" (Article Patriote Côte d'Azur)

Publié le 29 Novembre 2013 par Patriote Côte d'Azur dans Actualités Nice et Alpes Maritimes

Ci-dessous l'article du Patriote de ce vendredi sur le nouveau découpage des cantons dans les Alpes-Maritimes...

 

 

Ce que cache le nouveau découpage

 

C’est fait. En invitant le conseil général à donner un avis, dans les prochaines semaines, sur le nouveau découpage des cantons, le Préfet vient mettre un terme à un suspens qui agite le monde politique.
En exclusivité, un premier décryptage du Patriote Côte d’Azur

 

Outre la volonté de réduire le nombre de cantons dans le cadre des réformes en cours, ce nouveau découpage répond à la nécessité de mettre fin aux déséquilibres démographiques entre cantons. En effet la situation existante est ubuesque. Le Président du Conseil général est élu dans un canton qui, en 2011, comptait 1457 inscrits, alors que le Président du groupe communiste, Jacques Victor, est élu dans un canton de 21 373 inscrits. Un rapport de 1 à 15, qui monte même de 1 à 22 dans le canton de Mougins !

 

Le nouveau découpage ramène ce déséquilibre à un rapport, plus raisonnable, de 1 à 1,5.

Conséquence immédiate : la très forte réduction du nombre des cantons du moyen et du haut pays. D’une quinzaine de cantons nous passons plus qu’à trois cantons de montagnes, Contes avec la Roya,  Tourettes Levens qui intègre les vallées de la Tinée et de la Vésubie et Vence qui s’étend jusqu’à Guillaumes…

 

Si les considérations démographiques prédominent dans la fusion des cantons du haut et du moyen pays, sur le littoral, les motivations sont exclusivement politiques.  

 

La tentation est grande pour chaque majorité en place d’effectuer un découpage électoral qui le favorise. Ce fut le cas avec l’UMP lors du redécoupage des circonscriptions législatives, c’est le cas aujourd’hui avec le découpage des cantons « made in PS ». Particulièrement sur Nice, objet de toutes les attentions socialistes et de son leader Patrick Allemand.

 

Les possibles retombées à Nice. A la lecture des propositions du ministère, force est de constater qu’elles épousent intégralement les préoccupations du PS. Une règle semble avoir prédominé dans ce découpage : conforter, par l’ajout des secteurs les plus favorables à la gauche, les cantons que le PS et ses proches détiennent encore (les actuels Nice 1 et Nice 5), détenaient (les actuels  Nice 12 et Nice 14) ou pensent pouvoir gagner (l’actuel Nice 13) .

Ainsi, dans une volonté de pouvoir reconquérir le canton où était élu Paul Cuturello, le nouveau intègre l’actuel Nice 14 et celui de Carros, dont l’élu est  Damiani.

L’actuel Nice 5, où est élu Patrick Mottard, se trouve quand à lui «conforté» avec une partie de Nice 11 où était élu le regretté Jean François Knecht. A l’Est de la ville, probablement dans la perspective de tenter de faire élire celui qui est, jusqu’à présent, annoncé comme le  dauphin de P. Allemand, Xavier Garcia, à moins que cela ne soit Ladislas Polski son soutien indéfectible, un canton là encore sur mesure. Futur canton constitué de  l’actuel  Nice 13 (la Trinité, l’Ariane) étoffé du quartier populaire de Nice-Pasteur et, plus surprenant, de Cantaron aujourd’hui rattaché au canton de Contes. Bizarrerie du découpage, le regroupement de ce village au futur canton Nice 7 ne se justifie ni démographiquement ni géographiquement.

Enfin, là où le découpage électoral ressemble à un véritable charcutage c’est dans les quartiers St Roch-Riquier. Pour tenter de conserver le canton de Marc Concas et permettre, hypothétiquement, au PS de récupérer le canton perdu par P. Allemand, l’actuel canton Nice 3 où est élu Jacques Victor est purement et simplement coupé en deux.  

Pour Jacques Victor ce charcutage marque la volonté du PS de faire tomber un élu «dont les critiques de l’actuelle gestion libérale de l’Élysée-Matignon sont bien connues et qui ne cesse de réclamer une réelle politique de gauche faite de justice, de progrès et de solidarité».

Pour Robert Injey, tête de liste du Front de gauche à Nice pour les prochaines échéances municipales « Le chantage était clair, ce charcutage est  la réponse du PS au choix des communistes pour les prochaines municipales. Une mesquinerie qui vise à priver les habitants de Riquier-St Roch d’un élu connu et reconnu pour sa disponibilité, son action  et sa présence sur le terrain » et l’élu communiste de poursuivre « tous les tripatouillages ne pourront masquer la déception et  la colère  de l’électorat de gauche face à la politique du gouvernement ».

A droite ce nouveau découpage va sans nul doute entrainer des « drames » liés à la réduction du nombre de canton. La parité étant très virtuelle à l’UMP, la réduction du nombre de cantons signifie autant d’élus hommes en moins (1) mais aussi des conflits à venir. L’un d’entre eux a déjà commencé à Nice. La fusion des actuels cantons Nice 4, où est élu A. Vérola,  et  Nice 8  avec O. Bettati n’est sans doute pas étrangère aux récentes prises de décisions de ce dernier.  Pour survivre électoralement il a besoin d’exister.

Au final, le rapport gauche-droite ne devrait pas être sensiblement modifié dans ce département. Par contre il est très prévisible, qu’avec ou sans découpage, des élu-e-s d’extrême droite puissent faire leur entrée au conseil général.  Pour le PS, malgré un découpage sur mesure, le gain de nouveaux élu-e-s est très hypothétique dans la situation politique actuelle. Concernant le Parti communiste et le Front de gauche  le défi est de taille, mais pas impossible si la dynamique du Front de gauche continue à progresser.

 

Benjamin Richard

 

(1) Si le nombre de cantons passe de 54 à 27, le nouveau mode de scrutin prévoit la présentation de  2 candidats + 2 suppléants, donc l’élection de 2 élu-e-s par canton à parité. A l’arrivée il y aura donc  pour 27 cantons, 54 élu-e-s et automatiquement 27 femmes contre 6 aujourd’hui

commentaires

Samedi 30 novembre: Assises citoyennes Nice-2014

Publié le 29 Novembre 2013 par dans Actualités Nice et Alpes Maritimes

A l’initiative du Front de gauche

 

Les élections municipales de 2014 vont se dérouler dans un contexte de récession, de chômage, de précarité, de reculs sociaux et de perte d'espoir.

Avec ce scrutin, avec  le Front de gauche sur Nice  nous voulons lutter contre les politiques d’austérité, battre la droite et l’extrême droite, redonner du sens aux valeurs de solidarité. Nous voulons rassembler une nouvelle majorité de gauche, solidaire et écologiste, inventer ensemble une autre manière de faire la ville et de faire de la politique.

Dans une ville où un petit clan décide de tout pour plus de 350 000 niçoises et niçois, sans concertation, sans dialogue, sans démocratie, nous voulons rendre la ville à ses habitants. C’est le sens que nous donnons aux Assises citoyennes Nice-2014 qui se tiendront samedi 30 novembre au CLAJ  de 9h30 à 17h30 (CLAJ, 26 av Scudéri (Bus n° 15 arrêt Scudéri ou  n° 36 arrêt Relais de la  jeunesse))

Loin de la bataille d’égos et de la lutte des places que se livrent déjà certains, lors de ces Assises nous voulons engager l’élaboration collective du projet pour une alternative à Nice.

Robert Injey

 

 

 

A partir de 9h30 :  5 ateliers

 

-Démocratie, citoyenneté et finances  

-Emploi et développement économique  

-Vivre et se déplacer

(Logement, transports, grands équipements, urbanisme, culture, sport).  

-Transition écologique.

-Solidarité et reconquête des services publics

(santé, petite enfance, séniors, proximité, …).

 

 

14h00-17h00:  assemblée plénière

 

Restitution des ateliers et débat

 

C'est à la conclusion de ces assises citoyennes que nous choisirons, toutes et tous ensemble, l'intitulé de notre liste aux prochaines élections municipales

commentaires

Rassemblement contre la hausse de la TVA à Nice (photos)

Publié le 26 Novembre 2013 par dans Actualités Nice et Alpes Maritimes

P1020250P1020233

commentaires

Emmanuelle Gaziello: le choix du coeur

Publié le 23 Novembre 2013 par dans Actualités Nice et Alpes Maritimes

 

Beaucoup d'émotions hier soir pendant  l'Assemblée générale des communistes de Nice lors de l'annonce par Emmanuelle de son départ pour Drap. Emmanuelle aura marqué (et va continuer à le faire lors des derniers conseils qui vont se tenir d'ici au 23 mars 2014) le conseil municipal de Nice et de la Métropole par ses interventions précises et argumentées, et par son engagement sur le terrain auprès des populations. Bravo!

 

 

 

 

Emma DrapP1020222

commentaires

Rassemblement pour la justice fiscale, contre la hausse de la TVA

Publié le 22 Novembre 2013 par PCF Nice dans Actualités Nice et Alpes Maritimes

 La hausse de la TVA qui doit se mettre en place le 1 janvier 2014 vise à « compenser » le cadeau fait par le gouvernement au grand patronat avec le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (le CIC). Ce cadeau de 20 milliards d’euros est exonéré de contrôle fiscal, alors que la fraude fiscale représente déjà une perte de 60 milliards pour le pays.

 Le PCF propose à l'ensemble des hommes et des femmes de gauche déçus par  les renoncements de ce gouvernement,  en colère face au zèle qu’il met à œuvre à répondre aux exigences des marchés financiers à  se rassembler :

 

Rassemblement

Mardi 26 novembre, 18h

angle av. Thiers et Jean Medecin.

 

Pour exiger :

L’abandon de la hausse de la TVA,

La taxation du capital

Pour une réforme fiscale de grande envergure qui s'attaque enfin  au coût du grand capital.

L’alternative est là !

 

PCF Nice

commentaires

Mais où va se perdre Patrick Allemand ?

Publié le 20 Novembre 2013 par Robert Injey dans Actualités Nice et Alpes Maritimes

Patrick Allemand vient,  à nouveau,  de lancer un appel  en direction d’électeurs de droite en déclarant aujourd’hui dans Métro qu’il « offre un espace différent aux républicains de droite, une alternative ».

 

Mais où va donc se perdre Patrick Allemand ?

Croit-on que l'on va faire reculer la droite et l'extrême droite en votant, à Paris,  des lois  qui vont contre l’intérêt des travailleurs et en s’adressant, ici, à quelques âmes perdues de droite, baptisées pour l’occasion  soit « dissidentes » soit « républicaines » ? 

Force est de constater  que le PS préfère courtiser l’électorat de droite plutôt que de répondre aux attentes du peuple de gauche.

 

Cette attitude conforte notre volonté de redonner du sens à la gauche à Nice, en luttant contre les politiques d’austérité et en mettant en échec les politiques inégalitaires et les discours d'exclusion de la droite et de son extrême.

 

Robert INJEY

commentaires

Coût du capital: enfin la vérité (la vidéo!)

Publié le 19 Novembre 2013 par PCF CN dans Les vidéos On vous fait un dessin

commentaires

La grogne sociale (Vidéo, France 3)

Publié le 17 Novembre 2013 par France 3 dans Actualités Nice et Alpes Maritimes

Samedi 16 novembre je participais à l'émission "La voix est libre" consacrée à la "Grogne sociale".

 

commentaires

Assises citoyennes Nice-2014

Publié le 16 Novembre 2013 par Fdg dans Actualités Nice et Alpes Maritimes

Niçoises, niçois, exprimez-vous !

Ensemble, construisons la ville de demain. 


Les élections municipales constituent la première échéance après les présidentielles et les législatives. Elles vont se dérouler dans un contexte de récession, de chômage et de précarité, de reculs sociaux, de perte d'espoirs. Avec ce scrutin nous voulons lutter contre les politiques d’austérité, battre la droite et l’extrême droite, redonner du sens aux valeurs de solidarité. Nous voulons rassembler une nouvelle majorité de gauche, solidaire et écologiste, inventer ensemble une autre manière de faire la ville et de faire de la politique.

Ensemble, car aujourd’hui c’est un petit clan d’affairistes qui décide de tout pour plus de 350 000 niçoises et niçois, sans concertation, sans dialogue, sans démocratie. Loin de la bataille d’égos et de la lutte des places que se livrent déjà certains, le Front de gauche veut vous donner la parole en priorité.

 

ASSISES CITOYENNES NICE-2014

A l’initiative du Front de gauche


SAMEDI 30 NOVEMBRE 2013 de 9h30 à 17h30

CLAJ, 26 avenue Scudéri (Bus n° 15 arrêt Scudéri ou  n° 36 arrêt Relais de la  jeunesse)

 

Élaborons collectivement  un projet municipal fonde sur le vivre ensemble, les  solidarités, la démocratie, l'écologie

Nice est notre ville, toutes et tous ensemble reprenons-la !     

 

A partir de 9h30 :  5 ateliers

 

-Démocratie, citoyenneté et finances

 

-Emploi et développement économique

 

-Vivre et se déplacer

(Logement, transports, grands équipements, urbanisme, culture, sport).

 

-Transition écologique.

 

-Solidarité et reconquête des services publics

(santé, petite enfance, séniors, proximité, …).

 

 

12h30 : Repas (13 euros/personne)

 

14h00-17h00:  assemblée plénière

 

Restitution des ateliers et débat

 

C'est à la conclusion de ces assises citoyennes que nous choisirons, toutes et tous ensemble, l'intitulé de notre liste aux prochaines élections municipales

 

 

Participez aux Assises citoyennes Nice-2014

 

O Je souhaite participer aux Assises du 30 novembre

O Je m’inscris au repas (13 euros)

O Je souhaite être informé des initiatives du Front de gauche

 

Nom :……………………………………………….Prénom :………………………………………………. Adresse :………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..Code postal……………………..Ville……………..

Tel :…………………………………………………….Mail……………………………..@.......................

A renvoyer à : Front de gauche, 2 place St Roch, 06300 Nice

Ou par mail à :   frontdegauchenice@gmail.com

 

commentaires

Les dérives autoritaires de Christian Estrosi

Publié le 15 Novembre 2013 par Robert Injey dans Conseils municipaux et communautaires

 (Intervention lors du conseil municipal du 15 novembre 2013, une seule délibération.)

 

« Cette séance du conseil municipal est assez surréaliste.

Nous voilà réunis  pour vous autoriser à ester en justice pour : « défendre les intérêts de la ville de Nice contre ceux qui diffuse de l’information mensongère »

 

Et dans les considérants je lis avec stupeur  «que la diffusion de fausses informations « revêt en période de difficulté économique un caractère anxiogène de nature à troubler la paix publique».

Rien que ça ! A vous lire on pourrait croire une délibération prise en temps de guerre pour démasquer la 5ième colonne .

 

Trois remarques sur cette délibération :

A/ Interrogeons-nous sur l’information qui fait polémique : elle concerne l’appréciation sur l’endettement de la ville de Nice et de la Métropole ;

Un constat,  en prenant vos propres chiffres dans votre délibération, et en faisant abstraction du transfert des dettes (Conseil général et autres…) . cet endettement explose de près de 50% entre le 31/12/2008 et le 31/12/2012.

C’est un fait, une réalité. Vous pouvez tentez de tordre cette réalité dans tous les sens, les faits sont têtus !

Près de 50%, et nous n’avons pas encore attaqué le dur.

 Ainsi l’endettement lié à la ligne 2 du tramway n’est pas encore pris en compte.  Et tous les 10 mètres de ce tunnel cela va représenter près d’ 1 million d’euros d’endettement supplémentaire !

 

Près de 50% et encore sans prendre en compte ce que je considère être de l’endettement camouflé. C’est le cas par exemple avec le Partenariat public-privé   pour le  nouveau stade et le coût que va supporter la ville pendant 27 ans. Sans doute plus de 150 millions d’euros sur la durée  qui n’apparaissent pas dans l’endettement.

 

Près de 50% et pourtant vous n’aurez pas ménagé vos efforts pour masquant cette évolution en vendant à tour de bras le patrimoine de la ville.

 

B/ Seconde remarque,

Ce n’est pas la première fois que vous accusez votre opposition de mentir.

Mais à chaque il s’avère que le mensonge c’est vous qui le portez :                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

(…)  Dernier exemple en date le dernier conseil de Métropole où vous avez déclaré que  je racontais des « bobards » sur les retards de la ligne 2 et 3. Faut-il vous rappeler ce que vous avez déclaré lors du Conseil du 4 décembre 2009 , « Pour la ligne 3, la mise en service pourra intervenir en 2015, soit un an avant l’euro 2016 ! »  (…)

 

Vous voulez ester en justice contre ceux qui donnent une information mensongère ?

Alors  Monsieur le maire  commencez par ester contre vous-même !

 

 C/ 3ème remarque.

En définitif, avec cette délibération vous tentez d’intimider votre opposition  dans la période à venir.

 

Ce type d’intimidation, l’invocation de l’argument  « de nature à troubler la paix publique », n’est pas digne de notre démocratie.

Monsieur le maire je vous le dis solennellement  ressaisissez –vous et retirez cette délibération !

 

Nous ne sommes ni dans la Russie de Poutine ni dans les monarchies totalitaires du golfe ! 

 

A défaut sachez que nous nous ne laisserons pas intimider et si vous voulez ester en justice, aux frais du contribuable, dans l’heure qui va suivre l’adoption de cette délibération par votre majorité, nous lançons  une souscription populaire pour vous affrontez devant la justice.

Et là au moins il y a un avantage, il y a égalité du temps de parole.

 

commentaires

Le Front de gauche en campagne à Nice (photos)

Publié le 14 Novembre 2013 par fdg dans Actualités Nice et Alpes Maritimes

P1020194P1020155P1020168P1020143

commentaires
1 2 > >>