" />
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

Notre projet pour le palais Sarde

Publié le 28 Février 2014 par injey06

Dans le cadre de l'opération "10 inaugurations pour 10 projets", l'intervention de ce matin devant le palais Sarde.

« Aujourd’hui nous procédons à notre quatrième inauguration d’un projet que nous voulons mettre en œuvre. Ce projet concerne le palais Sarde et conjugue deux exigences.

La première rendre le palais Sarde aux Niçoises et Niçois. Superbe palais (1), devenu palais Royal au début du XIXème, préfecture depuis 1860, ce bâtiment est pour ainsi dire désert depuis 1983 date du départ des services de la préfecture au CADAM.

Depuis, il ne s’y passe plus grand-chose. Il y a les logements de fonction du Président du Conseil général et du Préfet, et le bâtiment est ouvert au public quelques jours par an.

Rendre une véritable destination publique à ce palais, le sortir du sommeil dans lequel il est plongé depuis 30 ans est pour nous une première exigence.

La seconde, c’est de doter la ville de Nice d’un Musée à vocation mondiale. Si Nice est déjà « riche » de ce point de vue, avec pour exemple le MAMAC, les musées Chagall, Matisse ou bien encore Chéret, il manque un musée qui renforce l’attractivité de notre ville.

Il y a assez de place au CADAM pour les logements de fonction du préfet ou du conseil général. Le palais Sarde doit porter une autre ambition et nous souhaitons lui faire jouer un rôle moteur pour notre ville.

L’espace existe, le lieu face à la mer est magnifique, et notre proposition est ambitieuse : à l’heure où, avec succès, le Louvre se prolonge à Lens ou à Dubaï nous portons la proposition du « Louvre à Nice », ici dans le Palais Sarde.

Robert INJEY

  1. Pour information la présentation du palais Sarde par la préfecture des AM. http://www.alpes-maritimes.gouv.fr/Alpes-Maritimes/Visite-du-palais-prefectoral/Visite-guidee/Plaquette-de-la-visite-guidee
Notre projet pour le palais Sarde
commentaires

Nos propositions pour l’hôpital Saint Roch

Publié le 27 Février 2014 par injey06

Avec la création de Pasteur 2, l’ensemble des services de St Roch devait être transféré.

Effet d’aubaine, pour résorber le déficit créé par un sous financement chronique, le CHU avait décidé la vente, dès mars 2009, du bâtiment de l’hôpital St Roch: le CHU continue de vendre son patrimoine. Cette vente devant être effective au départ de l’ensemble des activités vers Pasteur. La Métropole avait décidé de l’acquérir en 2009 sur la base d’un prix de 50 millions d’euros.

Mais depuis, rien !

Si : les retards dans la livraison de Pasteur 2 (en 2009 on parlait de 2011, nous sommes en 2014), l’incertitude dans la réalisation de la seconde phase de ce projet, font que le CHU utilise toujours St Roch. Le déménagement est annoncé d’ici la fin de l’année et l’Hôpital confirme bien son intention de vendre.

C. Estrosi voulait réaliser ici la mutualisation des services de la Métropole et de la Ville. Outre que l’achat d’un immeuble à l’Arénas a réglé en partie la question, C. Estrosi n’a plus les moyens de ses ambitions pour une nouvelle mairie et préfère engloutir les fonds publics dans un tunnel.

Sans trop l’avouer car le sujet est sensible, il n’a pas un vrai projet pour cet espace, ni de budget, sauf à laisser y réaliser une opération immobilière.

Pour la liste « Nice, l’Humain d’abord », initiée par le Front de gauche, une chose est certaine : si le CHU devait céder tout ou partie de ce bâtiment, celui-ci est un bien public et il doit conserver une affectation publique et une mission d’intérêt général.

Nous nous proposons d’y réaliser « l’Espace St Roch ».

Un espace tourné vers la santé et le vivre ensemble, pouvant mêler un centre de santé municipal, une maison de retraite publique, une crèche publique, des équipements associatifs, culturels et des logements sociaux.

Trop souvent l’équipe en place nous parle du problème du foncier, introuvable sur Nice.

Et bien messieurs et mesdames de l’UMP pas la peine de chercher très loin.

Ici, sur un terrain de 13 166 m2, nous avons 28 000 m2 sur 4 niveaux.

Le foncier existe la vrai question c’est la volonté politique de le conserver. Et pour éviter la tentation, (comme l’a eu le conseil général 92 au 16 rue Pertinax, comme l’a déjà eu le CHU avec l’immeuble rue Clémenceau), de vendre au plus offrant, la préemption de ce terrain doit être immédiatement engagée.

Préempter ce terrain pour y réaliser des équipements publics c’est ce à quoi nous nous engageons.

Aujourd'hui en inaugurant symboliquement l'Espace St Roch nous marquons cette volonté.

Robert Injey

Tête de liste de « Nice, l’Humain d’abord »

Nos propositions pour l’hôpital Saint Roch
commentaires

A propos de Nice (Jean Vigo, 1929)

Publié le 26 Février 2014 par Jean Vigo

"A propos de Nice" de Jean Vigo, un documentaire de près de 23 minutes qui date de 1929. Superbe!

commentaires

Le projet " Nice, l'humain d'abord" est noté "A"...

Publié le 25 Février 2014 par Injey Robert

commentaires

La culture victime de l’austérité...

Publié le 25 Février 2014 par Injey Robert

commentaires

La culture victime de l’austérité

Publié le 25 Février 2014 par Robert Injey

Les attaques contre la culture sont multiples. Entre les restrictions budgétaires qui menacent de nombreux projets et la nouvelle agression du MEDEF contre le régime d’indemnisation du chômage des intermittents du spectacle, c’est toute l’ambition d’une culture pour tous qui est remise en cause.

Dans notre ville, l’existence de nombreux musées et de quelques grands évènements ne suffisent plus à masquer la réduction du tissu culturel et de la création ouvert à tous et à toutes.

Aujourd’hui, à l’heure où la culture est victime de l’austérité et de la quête permanente du MEDEF pour accroître ses dividendes, il y a urgence à agir et c’est dans cet esprit que je soutiens les initiatives qui s’engagent;

L’appel à l’adresse du Président, initié par Jack Ralite (http://www.humanite.fr/culture/appel-la-construction-culturelle-en-danger-559628) est déjà signé par un grand nombre de personnalités qui « ne tolèrent plus que l’esprit des affaires l’emporte sur les affaires de l’esprit ». Cet appel demande au Président « de maintenir et de développer la politique culturelle ».

En solidarité avec les artistes et techniciens du spectacle vivant et de l'audiovisuel à Nice, un rassemblement se tiendra jeudi 27 février à 14h place Garibaldi pour dénoncer la volonté du Medef de supprimer le régime spécifique d’assurance chômage des intermittents.

Robert Injey

commentaires

1000 milliards de dividendes !!!!

Publié le 25 Février 2014 par Robert Injey

«Ils» pleurent à chaudes larmes sur « leurs difficultés » et «lui» s’empresse de répondre par avance à leurs exigences.

« Ils » ce sont les patrons, le fils Gattaz en tête, « lui » c’est Hollande. « Ils » et « lui » ont en commun de considérer que le problème c’est le « coût du travail ».

Que le patronat défende cette idée, c’est logique et reflète la réalité toujours bien vivante de l’antagonisme des classes. Ainsi en 2005 Warren Buffett (4ème fortune au monde en 2013) déclarait « tout va très bien pour les riches (…) nous n’avons jamais été aussi prospères. C’est une guerre de classe et c’est ma classe qui est en train de gagner ».

Que François Hollande adopte, sans broncher, ce point de vue en dit long sur les renoncements du PS et d’EELV.

Ce renoncement est d’autant plus choquant à la lecture de l’actualité boursière.

Hier le CAC 40 avec 4419 points atteint son nouveau record depuis le 15 septembre 2008, soit près de 19% d’augmentation en un an, 28 % sur deux ans.

A travers la planète les dividendes ont progressé de 43% depuis 2009 pour dépasser le 1000 milliards de dollars.

Et la France avec 50 milliards de dollars de dividendes est ni plus ni moins que le 3ème pays au monde après les USA et le Royaume Unis.

Voilà la réalité du « Coût du Capital » que François Hollande se garde bien de pointer.

Aujourd’hui le problème de notre économie ce n’est pas le « coût du travail » mais bien la cupidité des marchés financiers qui n’ont qu’un objectif « toujours plus ».

Peut importe pour ces gens là, la précarité, la misère ou la grande pauvreté qui frappent une grande partie de la population, la seule chose qui les préoccupent c’est la progression des dividendes.

Dans ce contexte, le discours affligeant du Président et de son gouvernement se traduit par la déception et la colère chez les hommes et les femmes de gauche qui ne gobent pas la fable sur le « coût du travail » ou bien encore celle sur « la répartition future des fruits de la croissance ».

Les dates d’initiatives (manif, marche…) commencent à fleurir, l’heure n’est pas à se résigner, bien au contraire !

commentaires

Le Réseau Action Climat note les candidats...

Publié le 25 Février 2014 par Injey Robert dans MUN06000

commentaires

La Trinité avec Adeline Mouton (Nice-Matin)

Publié le 25 Février 2014 par Nice Matin

La trinité avec Adeline Mouton (Nice-Matin)

La trinité avec Adeline Mouton (Nice-Matin)

commentaires

Meeting à la Trinité et fête du Patriote...

Publié le 24 Février 2014 par Injey Robert

commentaires

Meeting à la Trinité et fête du Patriote (photos)

Publié le 23 Février 2014 par

Rencontre débat avec Pierre LAURENT lors de la Fête du Patriote Côte d'Azur

Rencontre débat avec Pierre LAURENT lors de la Fête du Patriote Côte d'Azur

Meeting du Front de gauche à la Trinité avec Adeline MOUTON, Eric COQUEREL et Pierre LAURENT

Meeting du Front de gauche à la Trinité avec Adeline MOUTON, Eric COQUEREL et Pierre LAURENT

Banquet lors de la Fête du Patriote Côte d'Azur

Banquet lors de la Fête du Patriote Côte d'Azur

commentaires

RT @plaurent_pcf: Meeting de soutien à la liste...

Publié le 22 Février 2014 par Injey Robert

commentaires
1 2 3 4 5 6 > >>