" />
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

De Jaurès à Gattaz, l'itinéraire de F. Hollande (Vidéo)

Publié le 28 Novembre 2014 par injey06

commentaires

Impôts, taxes... Estrosi va nous ponctionner 23,5 millions d'euros supplémentaires. Mode d'emploi...

Publié le 22 Novembre 2014 par injey06

Lors du conseil municipal du lundi 24 novembre se tiendra le débat d’orientation budgétaire (DOB) pour 2015.

En l’absence d’une véritable opposition au sein de ce conseil, Christian Estrosi va avoir la partie belle en développant deux arguments :

-La responsabilité de l’Etat avec la baisse dramatique des dotations globales de fonctionnement (DGF).

-Le fait que « lui » prend en compte l’attente de la population en … baissant les impôts !

Les niçoises et les niçois, ont le droit de savoir ce qui se passe et se décide au conseil municipal. Par respect pour eux, avec mes partenaires du Front de gauche et de la liste « Nice l’Humain d’abord », nous décryptons les annonces à venir.

-Sur la responsabilité de l’Etat, c’est une réalité. On touche là le vrai sens des choix du gouvernement, celui de l’austérité, la grande austérité. Un seul chiffre, celui de la baisse de la DGF, entre 2012 et 2017 celle-ci va passer sur Nice de 101 millions d’euros à 65 millions. Une réduction catastrophique alors même que les besoins en temps de crise sont de plus en plus importants (solidarité….). Cette logique est celle d’un gouvernement qui a fait le choix d’accompagner la finance non de la combattre.

Deux exemples : les fraudes du patronat aux cotisations sociales s’élèvent à 20 milliards d’euros.

L’exode fiscal s’élève entre 60 et 80 milliards d’euros par an avec la bienveillance des banques et de la commission européenne…

- Sur Nice : Christian Estrosi s’apprête à annoncer une baisse des taux de la taxe d’habitation et du foncier non bâtie. C’est une véritable escroquerie intellectuelle, pour deux raisons :

D’une part, la baisse effective des taux est de l’ordre du millième en passant de 21,33% à 21.31% pour la TH et de 36.09% à 36.05% pour le foncier non bâtie.

Cette baisse n’aura aucun impact pour un grand nombre car le Trésor public arrondi déjà à l’euro inférieur.

D’autre part la baisse de l’abattement général pour la résidence principale de 15 à 10% va, par contre, se traduire par une hausse importante des impôts effectivement payé.

La preuve en est que le produit attendu pour la fiscalité locale en 2015 est de 281,5 millions d’euros contre 268 millions en 2014 et 263 millions en 2013. Une hausse plus de 13,5 millions d’euros, soit plus de 5%. Une hausse bien supérieure à la revalorisation des bases d’imposition votée par le parlement (+0,9%). L’application mécanique de cette revalorisation aurait porté le produit de la fiscalité locale à 270 millions.

La différence entre ce chiffre et le produit attendu réellement (281,5) est de 11,5 millions d’euros. C’est le résultat de la réduction du taux de l’abattement général !

Mais les hausses ne s’arrêtent pas là :

Ainsi le produit de la taxe sur l’électricité (1) fait un bond à 7,65 millions attendus pour 2015 soit une hausse de 3,65 millions. C’est une hausse en doute discrétion. Si l’an dernier dans le document du DOB 2014 le maire se félicitait que cette taxe n’augmentait pas, cette année il n’indique que le produit attendu sans même rappeler celui de l’an dernier. Cela sans doute dans l’espoir que personne n’y prête attention….Raté !

Autre augmentation, la rubrique pudiquement nommée : «produits issus de la tarification des services ». Les participations versées par les usagers au titre des services publics devraient s’établir à 36,5 millions en hausse de 6 millions sur 2014.

Cette augmentation de 20% est payée par les usagers et elle comprend la facturation des activités liées à la réforme des rythmes scolaires pour 1,4 million d’euros et toutes les hausses à venir sur les tarifs publics.

Au total sur le budget 2015 les augmentations pour les niçoises et les niçois représentent 23,15 millions d’euros dont plus de 20 millions sont le fait des décisions de C. Estrosi.

C’est la double peine, celle de l’austérité gouvernementale et des choix de gestion de C. Estrosi.

D’autre choix sont possibles :

-Au plan national ce sont toutes les propositions que nous portons sur la fiscalité et la lutte contre les politiques d’austérité.

-Au plan local (liste non exhaustive…):

-Nous sommes pour la hausse de 20% de la TH des habitations secondaires qui sont au nombre de 28 000 à Nice.

-La gratuité pour les activités périscolaires, aujourd’hui facturées aux familles, engendrant une inégalité de fait.

-Un audit sur les « aides au développement économique » en terme par exemple d’utilité pour la création d’emplois. Pour la seule ville de Nice il est fait état pour la période 2015-2020 de 45 millions d’euros sur ce poste.

-Enfin la remise en cause de projets coûteux à l’image du tunnel de la ligne 2……

Nice le 21 novembre 2014

Robert Injey

  1. C’est là TCCFE. Le taux de la TCCFE (de la TDCFE), exprimé en €/MWh s’obtient par la multiplication du taux de taxation fixé par l’État et du coefficient fixé par la commune ( ou le département).
commentaires

Le hold up démocratique (Vidéo, série "On vous fait un dessin"))

Publié le 17 Novembre 2014 par injey06

On vous fait un dessin, épisode 25.

commentaires

La manif du 15 novembre à Nice: humide mais déterminée!

Publié le 17 Novembre 2014 par injey06

C'est entre deux averses, sous un ciel gris et les pieds dans l'eau, que plusieurs centaines (200 selon la police, plus selon les organisateurs...) de manifestants se sont retrouvés place Garibaldi avant de manifester dans le quartier Est de Nice et de revenir, trempés, place Garibaldi.

Les intempéries n'auront pas entamées la détermination des participants (Front de gauche (PC, PG, Ensemble), NPA, socialistes affligés, associatifs...). A suivre....

(Article Nice Matin édition du 16 novembre).

La manif du 15 novembre à Nice: humide mais déterminée!
La manif du 15 novembre à Nice: humide mais déterminée!
commentaires

A Nice des raisons supplémentaires de manifester le 15 novembre

Publié le 13 Novembre 2014 par injey06

A Nice, Estrosi aggrave la logique d'austérité du gouvernement

Hollande/Valls mènent une véritable politique d’austérité pour le plus grand nombre, afin de préserver les profits d'une minorité. A Nice nous subissons la double peine, car Estrosi ajoute aussi sa touche à l’austérité.

Deux mesures récentes illustrent cette réalité :

L'augmentation de fait des impôts locaux

Lors du conseil municipal de Nice le 29 septembre la majorité, conduite par C. Estrosi, a décidé de fixer le taux d’abattement général de la taxe d'habitation à 10%, au lieu de 15%. La ville va ainsi récupérer plus de 6 millions d'euros dans les poches des contribuables. Une opération évitant une augmentation des taux d'imposition, qui permet au maire de Nice de faire croire que les impôts n'augmentent pas.

Dans les faits, si effectivement les taux d'imposition ne sont pas touchés, dans la réalité les abattements étant moindre cela va se traduire par une addition plus lourde pour l'ensemble des foyers. Au-delà des conséquences des choix du gouvernement qui impactent les collectivités territoriales, les niçois et les niçoises subissent la fuite en avant de la coûteuse politique de Christian Estrosi (tunnel de la ligne 2 par exemple)

La facturation aux familles le temps d’accueil périscolaire.

Avec sa majorité UMP, Estrosi a décidé de facturer aux familles le temps d’accueil périscolaire imposé par la modification des rythmes scolaires.

Estrosi, Ciotti et Sarkosy avaient déjà supprimé une demi journée de classe et la formation des professeurs; décisions qui témoignent de leurs mépris pour les enfants, les familles, décisions qui les disqualifient.

Aujourd’hui la nouvelle décision d’Estrosi est une difficulté de plus pour des milliers de ménages qui subissent déjà de plein fouet les conséquences de la politique d'austérité du gouvernement. Les conséquences de cette décision sont catastrophiques pour les familles qui n'ont pas les moyens financiers ou la possibilité de récupérer les enfants à 15h45. Et il n’est pas étonnant que dans les quartiers les plus populaires le taux d’inscription soit très faible (moins de 25%)

Les décisions du maire de Nice n'ont qu’une conséquence : elles renforcent les effets négatifs de la politique du gouvernement.

Samedi 15 novembre

Contre le budget d'austérité, pour une alternative sociale, écologique et politique

MANIFESTONS

15h place Garibaldi à Nice

A l'appel du Collectif 3A (Alternative A l'Austérité), de personnalités et d'organisations politiques (dont le PCF et le Front de gauche), d'associations, de syndicalistes, et de citoyen-ne-s.

commentaires

Non au budget d'austérité: le PCF appelle aux manifestations le 15 novembre

Publié le 12 Novembre 2014 par injey06

Le pays s’enfonce dans la crise. Depuis des années les gouvernements, de droite comme de gauche, poursuivent la même politique : austérité, compétitivité par la baisse du "coût du travail", reculs sociaux, coupes claires dans les dépenses publiques. Ces politiques échouent; elles nourrissent la crise, creusent tout à la fois les inégalités et les déficits.

Il est temps d’arrêter cet engrenage. Refusons la loi de finances 2015 présentée par Manuel Valls qui, pour satisfaire les cadeaux au CAC 40, dans le cadre du pacte de responsabilité, coupe massivement dans les dépenses publiques.

Nous ne sommes pas condamnés à l’austérité permanente et à l’insécurité sociale. Il faut mettre en œuvre une politique qui parte des besoins sociaux, s’attaque aux inégalités. Une réforme fiscale d’ampleur permettrait une redistribution des richesses et une relance des investissements productifs au bénéfice de la grande masse de la population, s’inscrivant dans la transition écologique. Il faut redonner du pouvoir d’achat, augmenter les salaires, créer des emplois. Il faut créer les conditions d’une véritable reconquête industrielle. Il faut s’attaquer au capital, à la finance, à la rente des actionnaires qui est supportée par les salarié-es, les chômeurs, les précaires, les retraités et la jeunesse.

Il existe dans le pays une majorité de femmes et d’hommes disponibles pour cette alternative sociale et politique, des forces syndicales, sociales, associatives, politiques que nous voulons rassembler. Partout dans le pays, nous manifesterons samedi 15 novembre pour dire :

  • Non au budget d’austérité du gouvernement Valls et appeler à ce qu’il soit rejeté !

  • Non aux exigences du Medef !

  • Pour rassembler et construire une alternative à la politique actuelle !

Membre du Collectif 3A (*) (Alternative A l'Austérité), le PCF appelle aux manifestations partout en France pour dire "Non au budget d'austérité". A Nice rendez-vous samedi 15 novembre à 15h place Garibaldi

commentaires

Enfin une bonne nouvelle!

Publié le 7 Novembre 2014 par injey06

Le choix, ce matin, par le tribunal de commerce de Nice du plan de reprise porté par les salarié-e-s avec la coopérative (SCIC) est historique et c'est une très bonne nouvelle. Pour la première un grand titre de la PQR appartient à ses salariés, sortant ainsi des griffes - avides- des "grands patrons de presse".

Le défi était de taille, mais les salarié-e-s de Nice-Matin ont su le relever avec courage et beaucoup de détermination. Un seul mot: Bravo!

commentaires

Propos du Pape....

Publié le 4 Novembre 2014 par injey06

« Certains, quand je demande pour les pauvres de la terre, un toit et un travail, disent que ‘le Pape est communiste’ ! Ils ne comprennent pas que la solidarité avec les pauvres est la base même des Evangiles. »
Pape François

28 octobre 2014

commentaires