" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Estrosi interpellé sur le conflit à la Poste

Publié le 22 Janvier 2010 in Actualités Nice et Alpes Maritimes

Les Postiers de Nice Thiers sont en grève depuis 30 jours. Face à l'immobilisme de la direction de la Poste et des pouvoirs publics, avec Emmanuelle Gaziello nous  avons  adressé  le courrier ci-dessous à Christian Estrosi, Maire de Nice et Ministre de tutelle de La Poste.



Monsieur le Maire,

 

 

Le conflit qui oppose la direction de La Poste à ses employés du bureau distributeur Nice-Thiers dure aujourd’hui depuis un mois.

La raison de ce conflit social, comme celui du secteur postal de Carros en 2009 est simple : c’est le refus de la dégradation du service public postal (réduction du nombre de tournée, perte du lien social et dégradation des conditions de travail).  Depuis le dépôt du préavis de grève, aucune négociation digne de ce nom n’a  été entreprise par la direction départementale de La Poste.

C’est à ce motif que le TGI de Nice a débouté celle-ci de sa requête en référé pour « entrave à la liberté de travailler ». Cette décision est étayée par cette absence de négociations de la part de la direction comme elle a pourtant l’obligation de le faire avant de changer les conditions de travail des agents. De ce fait, la grève s’en trouve d’autant plus légitime.

Au vu de ces éléments, la direction s’est donc retrouvée dans l’obligation de faire une proposition aux représentants des personnels. Le manque de sérieux de celle-ci n’a fait qu’empirer le ressenti et la colère des postiers en grève.

Nous attirons donc votre attention, Monsieur le Maire, sur  ce brûlant dossier qui pénalise chaque jour, les usagers de La Poste – entreprises comme particuliers – et les grévistes eux-mêmes qui ont subi une perte de salaire conséquente. Tous vivent le silence des pouvoirs publics comme un abandon.

Nous vous demandons solennellement comme Maire de Nice, mais aussi comme Ministre de tutelle de La Poste, d’intervenir auprès des services de l’Etat afin d’obtenir la nomination d’un médiateur en vue d’une reprise du dialogue social. Et cela est d’autant plus urgent que l’absence de dialogue social de la part de la direction de La Poste entraine une extension du mouvement social.

 

Veuillez agréer Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.

 

 

                             Robert INJEY                                                 Emmanuelle GAZIELLO

Conseillers municipaux

Commenter cet article