" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Estrosi récidive….

Publié le 26 Février 2013 par Bob Injey in Actualités Nice et Alpes Maritimes

Rappel des épisodes précédents :

En avril 2011 Christian Estrosi permettait aux nostalgiques de l’OAS de déposer une gerbe à la mémoire des généraux putschistes (1). 

En octobre 2011, il interpellait le consul d’Algérie à Nice pour lui exprimer son étonnement face à l'organisation d'une conférence sur les évènements du 17 octobre 1961 «qu’un certain nombre de ses administrés  considèrent comme une provocation, susceptible de générer des tensions".

Le 9 février 2012, nouvelle récidive. La LDH organisait à Nice un colloque dans le cadre du 50ième anniversaire de la Fin de la Guerre d’Algérie sur le thème « Pourquoi une fin de guerre si tragique ? ». Le maire de Nice exprime alors  sa  « totale désapprobation quant à cette démarche, qui ne s’inscrit en aucune manière dans le cadre ou l’esprit, de la commémoration du Cinquantenaire à Nice » et il « à sursoir, dans un esprit de sagesse et d’apaisement, à la tenue de ce colloque, auquel il regrette toutefois  de ne pas pouvoir s’opposer juridiquement. »

Février 2013,  Christian Estrosi  déclare qu’il ne se pliera pas aux recommandations du préfet rappelant dans une circulaire  que la loi "du 6 décembre 2012 a institué le 19 mars, Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc." Estrosi l’annonce,  que « la Ville de Nice ne sera pas pavoisée » et il se dit "prêt à supporter toutes les conséquences" de sa décision

Une nouvelle fois Christian Estrosi tente de plaire à un électorat d’extrême droite, nostalgique de l’Algérie française. Une fois encore celui qui se proclame du gaullisme social semble perdre un  peu plus le sens des valeurs de la République.

Triste image pour la cinquième ville de France… 

Robert Injey

Conseiller municipal  PCF de Nice

 

(1)Le  monument concerné, situé dans le jardin Alsace Lorraine à Nice, comporte une inscription à la mémoire de Roger Degueldre, responsable des commandos Delta de l’OAS qui le 15 mars 1962 assassinèrent 6 dirigeants des centres sociaux à El Biar. 

 

Commenter cet article