" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Innondations et austérité

Publié le 7 Novembre 2011 par R. Injey in Politique France

Une fois encore le sud-est est victime des innondations. Une fois encore les drames humains  et les dégats sont importants.

La faute à qui ? Sans nul doute à "Dame Nature" qui fait comme bon lui semble. Mais il n'y a pas que cela . L'urbanisation totale, la minimisation -quand ce n'est pas purement et simplement  la non prise en compte- des zones innondables portent aujourd'hui les germes des catastrophes de demain. il se trouve toujours des "âmes biens pensantes" pour argumenter sur le fait que tout est prévu,  même la crue millénaire. "Amusantes" d'ailleurs ces crues millénaires puisque en regardant de plus près on constate une  fréquence  bien plus importante que cela. Enfin  personne jusqu'à présent n'a osé regarder les implications du réchauffement climatique sur la pluviométrie dans une région comme les Alpes-Maritimes. Si Fukushima et la crise ont passé cette question en arrière plan, les dernières données sont particulièrement inquiétantes. Le dernier article sur le site du Monde reprenant un article de la revue Nature (http://petrole.blog.lemonde.fr/2011/11/06/trop-tard-pour-limiter-le-rechauffement-a-2%C2%B0c-selon-nature/) donne de ce point de vue un éclairage inquiétant.

Là  aussi comme pour la crise financière,  le système capitaliste exclusivement voué à la quête sans fin du profit se dirige droit dans le mur.....

 

Dans l''actualité bien sûr il y a aussi les mesures d'austérité. Après un G20 inutile pour les peuples, la seule réponse de celles et ceux qui sont en échec c'est de pousuivre dans la mise en place de mesurse qui présentent plusieurs défauts:

-Elles vont encore peser lourdement sur les ménages, renforcant la spirale infernale austérité-récession.

-Elles ne s'attaquent pas à la cause première de la crise, c'est à dire la main-mise des marchés financiers. A quand la décision de refinacer les Etats auprès de la banque centrale (à 1% le taux appliqué pour les banques) et non plus sur les marchés financiers (4% pour la France, près de 7 pour l(Italie, 15% pour la Grèce).

-La pseudo taxation de 5% supplémentaire des grands groupes c'est de la poudre aux yeux si on supprime pas les mécanisle qui leur permettent d'échapper à l'impôt. Des grandes entreprises du CAC40 payent 0 € d'impôts. 5% de 0 €, cela fait toujours 0€!!!!

 

 

Commenter cet article