" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

La gabegie de la vidéo surveillance

Publié le 14 Juin 2011 in Actualités Nice et Alpes Maritimes

 

Pour la seconde fois en 15 jours les bonnes nouvelles viennent de l'Italie qui montre sa détermination à se débarrasser de Berlusconi. Et là cette détermination s'exprime par une progression de la participation électorale et des scores sans appel. En attendant pareil scénario électoral en France et à Nice, nous sommes obligés de constater les gabegies multiples et variées. Denier  exemple en date les caméras de vidéo surveillance.

 

Un article de Nice-matin du 13 juin nous apprend la « bonne nouvelle », la ville de Nice va s'équiper de 120 caméras supplémentaires (soit un total de 744 au 1 janvier 2012) dont 5 caméras nomades pour couvrir les « zones non couvertes ». L'article donne aussi quelques chiffres: entre le 23 mars 2010 et le 5 juin 2011 les caméras avec les dispositifs qui vont avec ont permis 367 interpellations. Entre le 1 janvier et le 5 juin de cette année, 154 interpellations ont été rendues possibles, soit trente par mois, soit 1 par jour.

 

Pour être complet quelques chiffres supplémentaires: derrière les caméras il y a une salle de contrôle, mais surtout plus de 60 fonctionnaires de la Ville et un contrat avec un prestataire. Le coût de ce contrat sur les caméras est de 9,5 millions d'euros pour 5 ans (hors les 120 caméras supplémentaires). Enfin pour replacer tout cela dans son contexte en 2010 il y a eu à Nice 17670 atteintes aux personnes ayant fait l'objet d'un dépôt de plaine.

En d'autre terme le système des caméra de vidéo surveillance mis en place par Estrosi permet de résoudre 2% des délits pour « un coût par arrestation » de 5200 euros  (coût du contrat) + 2 salaires mensuels charges comprises!

Est-ce bien raisonnable?!!

 

Imaginons, avec une partie seulement de ces moyens, les possibilités en terme de déploiement d'une police de proximité... Englué dans le dogme de la RGPP et faisant de la sécurité un fond de commerce bassement politicien, l'UMP à Nice développe un dispositif sur lequel les Anglais -pourtant champion du monde en nombre de caméras- jettent un regard de plus en plus critique quand au coût et à l'efficacité réelle.

Combien de temps encore allons nous devoir subir cette gabegie?

Commenter cet article