" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Logements sociaux et égoismes de riches!

Publié le 29 Avril 2010 in Actualités Nice et Alpes Maritimes

Il fut un temps, celui des campagnes électorales, où Christian Estrosi et Eric Ciotti n’avaient de cesse de faire état de leur volonté de répondre à la demande de logements sociaux.

 

Aujourd’hui, changement de décor : en décidant de stopper la construction de 14 (7 + 7) logements sociaux corniche André de Joly, Christian Estrosi et Eric Ciotti montrent un tout autre visage.

Si la question du logement n’était pas aussi dramatique, on pourrait sourire des arguments avancés contre ces 14 logements : difficultés de stationnement et de circulation, nécessité d’aérer l’habitat.

Christian Estrosi et Eric Ciotti n’avaient pas eu autant de prévenance sur ces questions en permettant la construction de plusieurs centaines de logements supplémentaires à Bon Voyage ou chemin des Sablières.

 

14 logements sociaux sur les collines, c’est 14 logements de trop pour ces gens là !

Christian Estrosi et Eric Ciotti pratiquent une nouvelle forme de discrimination, la discrimination urbaine !

Commenter cet article

Charles 30/04/2010 11:04



Monsieur Injey je vous félicite pour votre réaction sur ce sujet. A l'heure où pour un actif niçois se loger avec sa famille pour un prix décent est une galère sans nom cette annulation de
construction est profondément écoeurante. Quand il s'agit de faire des programmes immobiliers inaccessibles aux Niçois (comme celui au dessus de Blanche de Castille par exemple) curieusement
aucun obstacles ni aucune réaction de voisinage. Par contre quand il s'agit de quelques logements sociaux quelle levée de boucliers ! Oui, on en veut bien... mais chez les autres. En fait ce
n'est ni plus ni moins que du racisme social que nous voyons là. Quand à monsieur Estrosi qui proclamait avec des trémolos dans la voix avoir compris que le logement était le problème numéro un
de la population niçoise on a vu une fois élu ce qu'il en était.