" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Nice, Netanya et la Palestine.....

Publié le 29 Janvier 2011 in Conseils municipaux et communautaires

Plus d’une centaine de délibérations au conseil municipal de Nice ce vendredi. Dans le lot une subvention de 40 000 euros à l’Université de Nice pour une opération avec le Netanya Academic Collège en Israël. Comme à chaque fois que l’on aborde ce type de délibération, à mes propos équilibrés (ci-dessous mon intervention)  j’ai eu droit à des réponses guerrières d’une ancienne adjointe de Peyrat et de Rudy Salles (qui fut par le passé président du groupe d’amitié France-Israël au parlement). Un climat hostile qui en dit long sur le chemin à parcourir….

 

 

« Plusieurs aspects me dérangent dans cette délibération attribuant 40 000 euros à l’université de Nice pour un partenariat avec le Netanya Academic Collège, et cela pour deux raisons :

 

D’une part sur les critères d’attribution des bourses (nb : 25 bourses à 1200 euros). Dans la délibération qui nous est présentée nous parlons « d’étudiants, de touristes ou de résidents Israéliens ». Là déjà je suis interrogatif sur le fait d’attribuer des bourses à des « touristes ». Mais de plus en lisant les publications du Netanya Academic College, on ne parle pas tout à fait de la même chose. Là la publication fait état « d’étudiants francophones immigrants ou touristes ».

 

J’ai le vague sentiment que nous contribuons au  programme volontariste d’immigration choisie engagé par le gouvernement Israélien. Qu’un gouvernement mène se type de politique n’attire pas – à priori-  de remarque particulière. Mais là nous sommes plus dans un cas général, mais dans le contexte bien particulier   de la poursuite d’une colonisation illégale des territoires Palestiniens. Une colonisation  condamnée par l’ensemble de la communauté internationale. Même le Président des USA « regrette sa poursuite »….

 

D’autre part  cette délibération s’inscrit dans le prolongement d’un traitement « déséquilibré » de la part de notre commune sur les questions ayant trait à cette partie du monde.  De ce point de vue nous pourrions avoir une ambition pour Nice, qui préside le réseau EuroMed et à la prétention de le présider de nouveau. Une ambition  porteuse d’exigences de paix juste et durable.

Mais je constate :

 

Quand la ville rend, à juste titre hommage, à Isaak Rabin vous avez refusé notre proposition (nb : des élus communistes) d’y associer Yasser Arafat qui fut prix Nobel de la Paix avec Rabin.   

 

Quand vous exprimez , avec raison, votre solidarité au soldat Gilad Shalit détenu depuis plus de 1600 jours, vous refusez d’y associer le franco palestinien Salah Hamouri victime d’une parodie de procès et détenu depuis exactement 2142 jours.

 

Aujourd’hui c’est le même déséquilibre et c’est regrettable pour une ville qui préside le réseau Euroméd.

 

Pour notre part,  aujourd’hui nous voterons contre cette délibération.  Et à l’avenir nous voterons pour si une telle délibération est associé à une autre délibération en faveur d’une université palestinienne.

 

Monsieur l’Adjoint vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a 90 000 étudiants dans les 11 universités Palestiniennes.

 

Si vous ne les connaissez pas, je peux vous en énoncer quelques-unes , vous n’avez que l’embarras du choix : Université de Bir Zeit, Université de Naplouse, Université De Bethléem, Université D’Hébron, Université ouverte de Jérusalem, Université Américaine de Jénine.

Commenter cet article