" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

Patrick Allemand s'égare....

Publié le 27 Novembre 2009

J’ai pris connaissance de la déclaration suivante de Patrick Allemand : "Nous comptons sur cette ouverture à la concurrence  pour que la SNCF améliore son offre, sa fiabilité sur les horaires, sur le nombre de trains et sur la qualité des services rendus aux usagers."  (Direct Nice du 26 novembre).

 

Une honte !

 

A l’heure où la droite, le Medef et leurs acolytes mettent tout en scène pour démanteler les services publics et tout livrer à la marchandisation on aurait pu espérer d’un élu socialiste un peu plus de courage.

Courage pour s’opposer à la casse du service public à laquelle se livre la direction de la SNCF, à l’image de celle de la Poste.

Courage pour porter une autre logique que les recettes capitalistes. Au lieu de cela on a droit à une débandade en rase campagne  face au discours libéral.

L’ambition aujourd’hui de Patrick Allemand face aux ravages  de la politique de Sarkozy c’est l’ouverture à la concurrence !  Piètre spectacle…

Cette déclaration à elle seule  justifie totalement la démarche du Front de Gauche !

Commenter cet article

Louise 02/12/2009 17:40


Vous avez raison de pointer l'échéance,à terme, de privatisation des dessertes ferroviaires des TER, on sait également que le changement de statut de la Poste annonce son ouverture prochaine à la
concurrence au 1er janvier 2011 (conformément aux exigences de Bruxelles et donc de l'UE), du moins pour ce qui est, officiellement en tous cas, pour le service postal (on privatise lentement mais
sûrement), mais vous avez tort d'encenser PA, ce n'est qu'un petit bonhomme qui se devra de respecter notre législation, notre législation nationale qui à plus de 80% fait figure de transposition
de directives, quand ce n'est pas les réglements qui l'imprègne, vous savez que le traité de Lisbonne est entré en vigueur hier, on parle de "législation européenne" avec une simplification dans le
processus d'élaboration et de décision des actes communautaires à venir (directives, reglements, décisions), ce n'est pas PA qui a osé le déni de démocratie en faisant ratifier ce traité par la
voie parlementaire(traité qui reprend en grand partie le traité portant constitution pour l'Europe que nous avions, vous et moi, rejeté lors du référendum du 29 mai 2005)...cependant, dans son
discours, il aurait pu dénoncer l'inévitable que la technostructure européenne nous imposera, même si les actes l'emportent plus encore que les mots, il n'empêche que la pertinence des mots traduit
une conviction politique forte, si tant est que l'on pense ce que l'on dit...


ghislaine clochon 29/11/2009 20:57


ne pas toujours se fier des coupures des déclarations faites par les medias va voir ce qu'a ecrit Patrick Allemand sur son blog si tu ne l'as pas déjà fait moi je n'y ai pas lu une appologie de la
privatisation ou je me trompe?
quelques fois vous dites les memes choses mais de façons diverses sibien qu'il semble que vous avez des idées divergeantes mais ce n'est pas le cas ici il me semble .
personne n'a fait l'éloge de la privatisation ni toi ni lui


R. Injey 29/11/2009 21:54


Non, nous ne disons pas la même chose. A partir de 2010 les dessertes ferroviaires TER sont ouvertes à la concurrence et les Régions peuvent  le faire. A aucun moment dans sa réaction PA ne
pointe la question.... Et pourtant certains  prennent les mêmes  prétextes (services insuffisant...) que ceux pointés par PA  pour justifier l'ouverture à la concurrence du service
postal .
Personne ne peut se satisfaire de la situation, mais l'ouverture à la concurrence serait la pire des solutions (cf l'exemple britannique par exemple). J'aurais aimé entendre PA dire cela. C'est pas
le cas.