" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Pression, repression.....même à l'ENS

Publié le 19 Octobre 2011 in Politique France

Ci-dessous le temoignage de Jean Quétier, sanctionné par la directrice de l'ENS.  Décidemment les tenants et tenantes du système n'aiment  vraiment pas que les têtes dépassent, que les luttent s'organisent que des hommes et des femmes disent "stop" aux injustices.  Ces biens pensants sont inquiets et pour cause! Entre les révolutions arabes, le mouvements des indignés qui se manifeste dans l'antre même du capitalisme et le rejet de plus en plus massif des politiques libérales il y a comme une colère sourde qui ne cesse de grandir, de s'élargir.  Tout sera mis en oeuvre pour tenter de dévoyer cette colère (c'est le rôle de l'extrême droite), pour faire peser les idées du renoncement (la liste est longue), ou bien encore de faire taire ces exigences qui montent.  Pression, repression  rien ne nous sera épargné...mais comme notre détermination est très grande...

 

Premier rendez-vous pour manifester cette détermination: lundi 24 octobre à 19h à la maison des associationsà Antibes pour soutenir Gérard Piel victime d'une justice qui ne supporte pas que l'on fasse respecter le droit au logement. Un droit gravé pourtant dans le marbre de la constitution.

 

RI

 

 

"Les 12 juillet et 2 septembre 2011, Mme Canto-Sperber, directrice de l'ENS
convoquait des conseils de discipline ayant pour vocation de sanctionner
des élèves fonctionnaires stagiaires qui avaient soutenu la longue grève
victorieuse des précaires du restaurant et du ménage dans l'établissement.
Il leur était notamment reproché d'avoir occupé "sans autorisation" les
locaux de la Direction pendant un mois alors que les négociations étaient
bloquées. Sur les neuf convoqués lors de ces conseils de discipline, six
ont été sanctionnés (cinq avertissements et un blâme). J'ai pour ma part
reçu un avertissement.

Toutefois, l'avis du conseil de discipline de l'ENS est purement
consultatif. La décision revient en dernière instance à la directrice de
l'ENS. Après une longue attente qui laissait penser que la Direction avait
renoncé à donner suite à ces conseils de discipline en raison de la forte
mobilisation en interne et des nombreux soutiens extérieurs, Mme
Canto-Sperber m'a finalement fait parvenir hier en recommandé le courrier
suivant (voir en pièce jointe) qui notifie sa décision "d'infliger un
avertissement à Monsieur Jean Quétier".

Ce courrier a été envoyé seulement trois jours après la venue de Bernard
Thibault, secrétaire général de la CGT, sur le site de l'ENS dans le cadre
de la campagne des élections professionnelles. Mme Canto-Sperber a donc
franchi une étape supplémentaire dans la répression et l'intimidation. La
directrice de l'ENS s'inscrit parfaitement dans la politique de casse de
la fonction publique et des droits syndicaux mise en place par le
président de la République et sa majorité UMP".

Jean Quétier, CGT FERC-Sup ENS

Commenter cet article