" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Retraites: les oublis du gouvernement

Publié le 28 Septembre 2010 in Luttes sociales

 

Dans le débat sur les retraites le gouvernement jusqu'à présent fait comme si le passage de 60 à 62 ans allait faire évoluer en conséquence le nombre d'emplois dans le pays. Omission très coupable car la réalité c'est que le report à 62 ans ne crée pas un seul emploi. Conséquence l'impact de ce report, qui évite de se poser la question de financement nouveau, va se répercuter automatiquement sur l'Unédic et le RSA. La dépêche Afp ci-dessous fait état de première estimation de l'Unédic. Les conséquences sur le RSA et par voie de conséquence les collectivités locales risque d'être dramatique... Raison de plus pour manifester le 2 octobre et exiger un nouveau financement pour les retraites.....

R. I.

 

AFP
28/09/2010 | Mise à jour : 06:55 Réactions (2)

La réforme des retraites aura un coût pour l'assurance chômage compris entre 440 et 530 millions d'euros en 2018 révèle La Tribune ce matin, citant une note de l'Unédic.

Concernant le taux d'emploi à 60 ans, deux scénarios ont été testés pour la période 2010-2018, précise La Tribune, l'un à taux d'emploi inchangé ; l'autre tenant compte d'une augmentation du taux d'emploi d'un point.

Dans le premier cas, la facture pourrait vite grimper et atteindre près d'un demi-million d'euros selon les calculs des experts de l'Unédic à l'horizon 2018, ajoute le quotidien économique.

Selon ce scénario, l'impact net pour l'assurance chômage s'élèvera à 230 millions d'euros en 2015, 480 millions en 2016, avant de se "stabiliser" à 530 millions d'euros à partir de 2017.

Le deuxième scénario exploré par les auteurs de la note de l'Unédic table sur un relèvement du taux de l'emploi à 60 ans de un point entre 2010 et 2018 et se révèle légèrement moins coûteux, souligne La Tribune.

A partir de 2018, ce relèvement se traduirait par un coût évalué à 440 millions d'euros au lieu de 530 millions dans l'hypothèse précédente.

Commenter cet article