" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

Voile intégral: la droite n'a que faire du droit des femmes.

Publié le 20 Mai 2010

Voici une déclaration de MG Buffet sur la question du voile et de son instrumentalisation par la droite au nom du droit des femmes, alors même que le Sénat et sa majorité UMP poursuit le blocage de la loi contre les violences faites aux femmes. 

"Le PCF se bat contre toute forme de domination, d’exclusion et de non respect de la dignité des femmes.

Droits et libertés pour les femmes sont un combat essentiel de tous les jours. En ce qui concerne le voile intégral, signe d’enfermement des femmes, on peut agir de manière efficace dans le cadre de la loi contre les violences faites aux femmes, qui est malheureusement aujourd’hui bloquée au Sénat.

Mais à droite, on justifie ce projet de loi par la sécurité publique. Je rappelle que la loi prévoit déjà que tout individu doit se découvrir pour des questions de sécurité. Le conseil d’État, en rendant un avis défavorable au projet gouvernemental, a fait des propositions précises à ce sujet.

Le projet de loi gouvernemental est donc bien une opération de manipulation de la droite qui cherche à stigmatiser, à diviser.


Les député-e-s communistes et républicains se sont prononcés à l’unanimité moins un, contre cette opération, dénonçant l’instrumentalisation de la question du voile intégral à des fins politiciennes. En leurs noms, Alain Bocquet et moi-même, lors de ma rencontre avec le Premier Ministre, avons souligné que ce faux débat, loin d’être utile au respect des droits des femmes, est, en fait , un outil de diversion. Il a été alimenté par les arguments nauséabonds sur l’identité nationale. Il est porteur de graves dangers. Et voilà qu’aujourd’hui on entend justifier ce projet de loi au nom des bases judéo-chrétiennes de l’Europe !

Je voudrais rappeler à ceux qui l’ont oublié, qu’en 2005, lors du référendum sur le traité constitutionnel, nous nous sommes battus avec détermination pour faire entendre que l’Europe ne saurait être fondée sur ces références. Non, l’Europe doit se construire sur les droits, les libertés, le progrès social et le vivre ensemble. C’est précisément ce qui fonde notre conception de l’Europe et de la France.

Le PCF sera de tous les combats pour construire, avec chaque femme et chaque homme, une société de partage, une société de justice sociale, une société où les femmes et les hommes vivent égaux, cette société que le gouvernement et la droite nous refusent."

Commenter cet article