" />
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

Merci

Publié le 20 Juin 2016 par injey06

Six années de responsabilité à la communication du PCF s’achèvent.

Merci à toute l’équipe, Laurent, Cathy, Frank, Fanny, Suzy, Vincent, Jérôme, Nathanaël, aux équipes vidéo, aux camarades des fédérations qui ont participé aux réunions nationales du secteur. Merci à celles et ceux qui sont passés par la com, Yann, Théo, Laura, Anil…

Merci à la trentaine de graphistes, dessinateurs de presse et photographes, qui ont toujours répondu positivement à nos sollicitations et j’espère que ce travail en commun se poursuivra.

Six années riches en émotions, marquées par plus de 300 tracts de la semaine, une trentaine de séries d'affiches, le double en autocollants, des dizaines d'argumentaires, une trentaine d'épisodes de la série « On vous fait un dessin », une vingtaine d’« Expression directe », une demi-douzaine de vidéos buzz nouvel an (En cumulé, toutes ces vidéos représentent près de 5 millions de vues) et tout le reste, le travail avec les secteurs, l’événementiel, le stand de la Fête de l’Huma, sans parler du travail -souvent invisible- sur la plateforme...

Six années marquées par des moments de très forte intensité, comme les rassemblements de la Bastille et du Prado inondés en quelques instants de drapeaux PCF-FdG, ou bien encore l’exposition autour de l’œuvre de Claude Baillargeon, le graphiste poète, aujourd’hui disparu, dont la dernière réalisation fut pour le PCF.

Un seul regret, ne pas avoir trouvé la solution magique pour qu’une affiche plaise à tout le monde. En la matière, c’est un peu comme l’entraîneur d’une équipe de foot, quand les résultats suivent (en l'occurrence la dynamique politique) tout le monde est content. Dès que cela devient plus compliqué, comme pour l’équipe de France, tout le monde a son idée sur ce qu’il fallait faire. C’est la règle du jeu dans ce genre d’exercice…

Dernières satisfactions du travail effectué avec le secteur :

- La réalisation de la campagne « Zéro chômage, pour une société du partage », dans un format (176x60 mm) que le Parti n’avait plus utilisé depuis les années 70. À l’heure où la volonté est forte de privatiser l’espace public et où le gouvernement interdit les manifs, il faut oser se réapproprier ces espaces.

- Les 96 portraits-vidéos des délégués de 96 fédérations. Un travail énorme qui donne à voir, de manière très inédite, la richesse militante du Parti communiste.

- La sélection, pour la première fois depuis 1986 et l’affiche sur le charcutage électoral, de deux affiches produites par le PCF (Dugudus sur la COP 21 et Baillargeon sur l’austérité) pour la 13e triennale de l’affiche politique de Mons (Belgique).

Tous mes vœux de réussite à Pierre dans cette responsabilité un peu particulière mais très enthousiasmante.

2012

2012

2016

2016

2015

2015

2011

2011

2013

2013

2014

2014

commentaires

Laicité et communautarisme ( La voix est libre, France 3)

Publié le 13 Juin 2016 par injey06

commentaires

Estrosi-Pradal: la mascarade!

Publié le 13 Juin 2016 par injey06

Estrosi-Pradal: la mascarade!

Ce lundi 13 juin, monsieur Philippe Pradal vient d'être élu nouveau maire de Nice par 56 voix sur 69 conseillers. Tout au moins monsieur Pradal a le titre de maire, mais sans plus. Contraint par la loi de lâcher sa fonction de maire, Christian Estrosi a bien pris soin de ne laisser aucune ambiguïté sur qui décide. D'une part en évitant de désigner quelqu'un qui pourrait lui faire de l'ombre, exit donc Rudy Salles et Dominique Estrosi-Sassone. D'autre part en bordant le futur maire de telle manière que, sauf pour respirer, on ne voit pas qu'elle est sa marge de manœuvre. Pour que les choses soient claires pour tout le monde, nous avons eu droit à un interview dans Nice-Matin, du jeudi 2 juin, qui restera sans doute dans les annales.

Ainsi Christian Estrosi nous apprend que c'est Philippe Pradal qui lui « a demandé, parce que la loi l'autorise, d'occuper la fonction de premier adjoint » . Mais encore, que le Président du groupe de la majorité municipale, Pierre Paul Léonelli, «lui a proposé de lui succéder dans cette fonction (de Président du groupe). Christian Estrosi est un homme heureux, à peine quitte t-il une responsabilité que ses amis se précipitent pour lui proposer d'occuper les leurs. Quel jolie conte de fée !

Pour Christian Estrosi, si Philippe Pradal « est un homme d'une loyauté exceptionnelle », il prend quand même bien soin de le cerner au maximum.

Et pour que les choses soient bien précises, à la question des journalistes « En tant que premier adjoint quel sera votre rôle ? », réponse : « Il faut regarder les choses dans leur globalité. Je conserve la présidence de la Métropole. Cela représente 80 % de l'action menée par la collectivité de Nice ».

Les journalistes veulent en savoir plus en lui demandant quelles seront ses délégations municipales, là, la réponse se suffit à elle même : « Les finances, les travaux, les ressources humaines donc le personnel, les transports, la sécurité, donc la police municipale. Je pense à peser avec la même énergie....bien soutenu par le président de la Région. ». Fin de la mascarade, Philippe Pradal, maire de Nice, aura sans doute comme seule fonction de déposer les gerbes !

Il est assez surprenant que Philippe Pradal, homme affable et compétent, se laisse embarquer dans cette mise sous tutelle.

La leçon que l'on peut tirer de ce spectacle, assez pitoyable, c'est que la législation actuelle sur le cumul des mandats est ridicule. Elle ne prend pas en compte l'intercommunalité (ici la Métropole) qui aujourd'hui est le véritable lieu de décision et elle permet un détournement assez ubuesque (le maire qui devient premier adjoint). Vivement une 6e République….

Robert Injey

commentaires

Le scandale des fans zones... et du reste!

Publié le 9 Juin 2016 par injey06

Le scandale des fans zones... et du reste!

Pendant la période de l'Euro les villes organisatrices donnent quasiment les clés de leurs villes à l'UEFA. La raison de cet abandon: permettre à l'UEFA d'engranger un maximum de royalties. Les révélations sur la FIFA, sur Blatter et les autres, ont mis en évidence un système mafieux. Malheureusement en actant les conventions imposées par l'UEFA, nos villes ne se rendent-elles pas complices d'un tel système?

Pour en juger, ci-dessous, l'extrait du conseil municipal de Nice du 11 décembre 2009 décortiquant le contrat qu'a du acter la ville de Nice pour postuler au titre de ville hôte.

Le scandale des fans zones... et du reste!
Le scandale des fans zones... et du reste!
Le scandale des fans zones... et du reste!
commentaires

Retrait de la loi El Khomeri: Renforçons la mobilisation!

Publié le 3 Juin 2016 par injey06

Un appel du 37e congrès du Parti Communiste Français

En 2012, nous avons entendu "mon ennemi c'est la finance".

En 2016, après la loi Macron 1, le CICE, etc... la loi El Khomri protège les plus plus riches et précarise les jeunes, les employé-e-s, les ouvrières, les ouvriers dans le monde du travail. Nous refusons cette logique. Nous voulons le retrait de la loi El Khomri et écrire un nouveau code du travail plus favorable aux ouvrières et ouvriers, employé-e-s, aux entrepreneurs, à celles et ceux qui produisent par leur travail de la richesse.

Depuis des semaines les mobilisations s'élargissent touchant des pans entiers de notre économie.

Les motivations de cette mobilisation sont claires.

►Si la loi passe, la hiérarchie des normes serait renversée. Pour abaisser les droits et protections des salarié-e-s, l'accord d'entreprise prévaudrait sur le Code du travail.

►Si la loi passe, les licenciements seraient facilités.

►Si la loi passe, le patronat pourra faire approuver un accord par référendum en contournant les délégué-e-s syndicaux. Bel outil pour le chantage à l’emploi.

►Si la loi passe, le taux des heures supplémentaires pourrait être réduit, vos dates de vacances déplacées, vos journées de deuil familial refusées, la visite médicale d'embauche remplacée par une visite d'information, les temps d'astreinte décomptés des temps de repos…

Face à cette mobilisation, le gouvernement et le patronat usent de la provocation et de la surenchère.

Non, Monsieur le premier Ministre, ce ne sont pas les syndiqué-e-s qui sont minoritaires et qui veulent tordre l'intérêt général ». C'est votre gouvernement et ce qui reste de votre majorité parlementaire qui sont minoritaires :

►Minoritaire chez les syndicalistes, puisque 4 centrales syndicales, la CGT, FO, la FSU et Solidaires sont opposées à la loi Travail.

►Minoritaire chez les jeunes, qui devaient être la priorité du mandat présidentiel, puisque les grandes organisations dont l'UNEF, la JOC et la JC sont mobilisées dans les facs et les lycées, dans les rues et sur les places.

►Minoritaire dans l'opinion. Après le million de signatures dépassé pour le retrait de la loi El-Khomri, depuis un mois, les sondages donnent plus de 70 % des Françaises et des Français opposé-e-s à la loi.

►Minoritaire même à l'Assemblée nationale puisque le gouvernement a choisi d'arrêter les débats et de passer la loi en force, en première lecture.

Face à ce rejet massif, le gouvernement, le patronat, la droite et son extrême font déferler un flot d'injures, de calomnies et de violences contre les acteurs du mouvement social. Cette stratégie grossière illustre l'enjeu qu'il y a derrière cette loi et vise, dans un moment déterminant, à ne plus parler de son contenu.

Nous ne tomberons pas dans ce piège et le Parti communiste, ses militant-e-s et ses élu-e-s sont :

► Déterminé-e-s, fort de la mobilisation qui s'amplifie, à soutenir et participer à toutes les initiatives jusqu'au retrait de la loi El-Khomri. Le Parti communiste français invite ses organisations départementales et locales à contribuer à faire du 14 juin, journée de grande manifestation nationale, une réussite.

► Déterminé-e-s, les parlementaires du Front de gauche poursuivront le combat . Ils ont déposé, avec des parlementaires socialistes et écologistes une proposition de loi Travail alternative . Ils seront à l'initiative d'une motion de censure de gauche si le gouvernement utilise de nouveau le 49.3.

►Déterminés, nous demandons des comptes au patronat sur l'utilisation des 40 milliards d'euros du CICE.

► Déterminé-e-s, nous proposons une alternative aux logiques libérales du gouvernement :

● d'écrire un code du travail du 21e siècle qui permette de contester la mainmise des actionnaires et de la rentabilité financière sur les entreprises.

● d'augmenter les salaires et baisser le temps de travail à 32 heures par semaine pour permettre la création de centaines de milliers d’emplois.

● de créer une sécurité d’emploi et de formation garantissant à tout salarié la possibilité d’alterner périodes d’emploi et de formation sans passer par la case chômage.

● de prendre le contrôle du crédit bancaire, de l’argent public donné aux entreprises pour financer des programmes de créations d’emplois et de formations qualifiantes, de recherche et d’innovation.

● de donner aux salariés des droits et pouvoirs nouveaux d’intervention dans les choix des entreprises.

● de réformer le financement de la protection sociale, de financer le développement de la formation professionnelle.

Aubervilliers/ St Denis le 2 juin 2016

commentaires