" />
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de  Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France.

Bilan du second tour à Nice

Publié le 31 Mars 2014 par injey06

Le résultat du second tour à Nice est très loin de signifier un chèque en blanc pour C. Estrosi.

Avec 48.62% le maire sortant n'obtient pas la majorité absolue dont il rêvait pour poursuivre tranquillement sa politique.

Malgré 6 mois d'inaugurations ininterrompues et une poussée de l'UMP au plan national, il ne progresse que de 2781 voix sur son score de 2008 et obtient au final le suffrage de 24,97% des inscrits (24,15% en 2008). Comme en 2008 il n'a le soutien effectif que de moins d'un électeur inscrit sur 4!

Ce résultat traduit une défiance à l'égard de la gestion Estrosi, (la dette, le choix de certains équipements comme le tunnel du tramway...).

Pour Patrick Allemand, se second tour marque un terrible échec. Avec 17.85% il réalise le plus mauvais score d'un candidat de gauche depuis le début du XXème siècle. Malgré la mobilisation de nouveaux électeurs, le report des voix d'électeurs d'autres candidats, il ne progresse entre les deux tours que de 2519 voix. A la sanction de la politique du gouvernement est venue s'ajouter la sanction de l'attitude de Patrick Allemand entre les deux tours. Celui-ci est disqualifié pour prétendre incarner le rassemblement de la gauche à Nice. A quelques mois des élections Régionales, les adhérents du Parti socialiste devront sérieusement s'interroger sur les raisons de l'échec et le bien fondé des choix politiques opérés localement et nationalement.

En ce moment sombre pour la gauche dans notre ville et notre pays, la construction d'une véritable alternative de gauche est plus que jamais d'actualité. Fort du soutien des 6178 électrices et électeurs qui nous ont accordé leur suffrage, avec les partenaires du Front de gauche et les colistiers de "Nice, l'Humain d'abord" nous allons nous atteler à innover pour poursuivre et amplifier ce que nous avons commencé à faire. Avec l'ambition de faire vivre, en dehors des séances du conseil municipal, une véritable opposition de gauche à la gestion de Christian Estrosi.

Robert INJEY

commentaires

Le Front de gauche et le second tour à Nice (Nice-Matin)

Publié le 28 Mars 2014 par injey06

Article de Nice-Matin

Article de Nice-Matin

commentaires

Patrick Allemand joue contre la gauche!

Publié le 26 Mars 2014 par injey06

La position de la liste « Nice, l’Humain d’abord », initiée par le Front de gauche, pour le second tour.

Un grand MERCI aux 6178 électrices et électeurs qui nous ont accordé leur suffrage. Nous les en remercions et les assurons de notre volonté de poursuivre la construction d’une véritable alternative de gauche.

Mais, bien qu’il recueille 6178 voix, le Front de Gauche n’aura pas d’élu-e-s au conseil municipal.

Cette situation ne résulte pas du choix des électrices et des électeurs. Au contraire : en accordant plus de 5% des suffrages à la liste « Nice, l’Humain d’abord » ils et elles lui apportaient la possibilité de fusionner avec la liste de Patrick Allemand (1) pour réaliser le rassemblement de toute la gauche contre la droite et l'extrême-droite au second tour.

Cette situation est la conséquence de la seule volonté de Patrick Allemand et de « son entourage ». En refusant de fusionner avec le Front de gauche, Patrick Allemand prend la lourde responsabilité de tourner le dos au rassemblement de la gauche au second tour, et de faire en sorte qu’il n’y ait pas d’élu-e-s du Front de gauche au conseil municipal.

Par son attitude, Patrick Allemand fragilise volontairement l’opposition de gauche au sein du conseil municipal pour les six années à venir.

Une attitude irresponsable à l’heure où Christian Estrosi s’apprête à engager une vaste politique d’austérité à Nice et à la Métropole, pour compenser le coût désastreux de son projet de tunnel.

Une décision irresponsable également de la part du premier vice-président du conseil régional, qui refuse de fusionner avec une des composantes de la majorité au conseil régional, à l’heure où l’UMP et le FN rêvent de faire main basse sur la Région PACA.

La décision de Patrick Allemand prive 6178 électrices et électeurs d’être représentés au conseil municipal. Il ne faut pas attendre, dans ces conditions, de la part de ces 6178 électrices et électeurs méprisés par le responsable local du PS, qu’ils votent en sa faveur au second tour des élections municipales.

Pour notre part, à défaut de pouvoir poursuivre notre engagement au sein du conseil municipal, nous continuerons de mener avec détermination notre action pour la démocratie active, la justice sociale, la transition écologique auprès des Niçoises et des Niçois. Dans les semaines à venir, la liste « Nice, l’Humain d’abord » prendra de nouvelles initiatives en ce sens.

Robert Injey

Roseline Grac, Arthur Leduc

et l’ensemble des colistiers de la liste « Nice, l’Humain d’abord”.

  1. Petit rappel de la loi électorale, une liste qui réalise entre 5% et 9.99% ne peut pas se maintenir, mais peut fusionner avec une autre liste réalisant 10% et acceptant cette fusion. Pour se maintenir au second tour il faut réaliser 10%.
commentaires

Devinez qui a dit....

Publié le 25 Mars 2014 par injey06

De qui est cette déclaration?

« La portée nationale du scrutin : elle concerne le président de la République, le gouvernement et la majorité.
Rarement un président de la République, après de dix mois aux responsabilités, n’aura connu d’échec plus cinglant, déconvenue plus grande, défiance plus affirmée.
Il n’y a d’ailleurs aucun précédent d’une telle défaite. Le président de la République avait dit qu’il entendrait le message des Français. Maintenant, nous voulons entendre le président de la République.
Car, il y a eu un message : il suppose que l’on comprenne ce qu’est la frustration de beaucoup de nos concitoyens par rapport aux promesses non tenues en matière de pouvoir d’achat. Ce message est aussi celui du rappel, au président de la République, à son gouvernement, des valeurs républicaines – et notamment de la laïcité. Ce message est aussi celui de l’exigence de justice sociale, surtout à la veille de décisions importantes sur le plan économique et social dans le contexte que l’on sait.
J’adresse (...), deux exigences au pouvoir : la première est un remaniement du président de la République lui-même et de sa politique ; cela vaut pour le comportement, mais cela vaut surtout pour la politique telle qu’elle est menée.
La deuxième demande est pour une revalorisation immédiate des petites retraites et des salaires. Pour les petites retraites, il faut maintenant qu’il y ait une augmentation des pensions de réversion, du minimum vieillesse et, d’une manière générale, du taux de remplacement. Il faut aussi une revalorisation des salaires. Je demande une anticipation de la revalorisation du smic dès le mois prochain.
Mais, plus largement, pour prendre toute la mesure et du vote qui vient de s’exprimer et de la situation économique et sociale, comme des décisions qui doivent être prises, je demande au Premier ministre qu’un débat sur les questions économiques, financières et budgétaires soit ouvert dès la reprise des travaux du Parlement et que, notamment sur les mesures qui doivent concerner le pouvoir d’achat, il puisse y avoir la confrontation des propositions du Premier ministre et du gouvernement et celles de l’opposition.
Le scrutin de dimanche doit donc être utile pour les Français qui doivent être accompagnés dans leur vie quotidienne par des villes et des départements qui eux-mêmes doivent porter des valeurs de progrès et utile pour le pays si le gouvernement et le président de la République en tirent les conclusions les plus évidentes. »

Réponse:

François Hollande ( alors 1er secretaire PS ) en 2008 quand 42 villes étaient passées de droite à gauche

commentaires

Nice: le rassemblement face à la droite et son extrême

Publié le 24 Mars 2014 par injey06

Pour le Front de gauche à Nice, les élections municipales constituent le meilleur score depuis 2009 (à l’exception de la présidentielle). Avec 6178 électrices et électeurs le Front de gauche est une force à Nice.

Une force dont la campagne a été appréciée et les propositions ont su peser dans la campagne.

Pour autant, même en progressant le Front de gauche n’a pu empêcher la gauche, en raison de l’effondrement du PS, de réaliser au total avec 20,63%, son plus mauvais score depuis un siècle…

Face à cette situation, face à la poussée du Front national, il était possible d’espérer un sursaut de la gauche au second tour.

Aujourd’hui à Nice la question est simple : face à une droite à 55%, à une extrême droite à 25 %, la gauche va-t-elle se rassembler pour essayer que le bleu et le bleu nuit ne dominent pas totalement Nice ?

C’est pour ne pas se résigner à cette situation que dès dimanche soir j’ai lancé un appel au rassemblement de la gauche face à la droite et à son extrême.

Aujourd’hui P. Allemand refuse toute fusion au prétexte que son « entourage ne veut pas ».

Passons sur « le prétexte », la décision de Patrick Allemand est lourde de conséquences :

-Pour la gauche à Nice décrédibilisée dans le prochain conseil par un score proche du ridicule.

-Par le signal envoyé aux hommes et aux femmes de gauche qui ont su se rassembler pour battre la droite aux Régionales en 2010, pour battre Sarkozy en 2012. Signal négatif alors que d’autres échéances sont devant nous…

-Par le mépris à l’égard des 6178 électrices et électeurs qui ont voté pour la liste « Nice, l’Humain d’abord ».

Fortement attaché à ma ville, fortement attaché au combat contre la droite et l’extrême droite, je ne me résigne pas à cette situation qui est une politique de la « terre brulée ».

Je peux comprendre la déception de P. Allemand pour avoir réaliser le plus mauvais score du PS à Nice. Mais l’amertume ne doit pas prévaloir sur l’exigence du rassemblement au second tour.

Je l’invite solennellement à prendre ses responsabilités et à retrouver le chemin vers le rassemblement des gauches par la fusion de nos listes.

Ce n’est pas pour moi une affaire personnelle. C’est la raison pour laquelle, si cela est nécessaire pour créer les conditions de la fusion, je suis prêt à laisser à d’autres colistiers de la liste « Nice, l’Humain d’abord » ma position éligible.

Robert Injey

commentaires

Appel au vote populaire!

Publié le 21 Mars 2014 par injey06

Appel au vote populaire!
commentaires

Pour une vallée verte et solidaire!

Publié le 20 Mars 2014 par injey06

Ce mercredi dans le cadre de notre campagne 10 inaugurations pour 10 projets immédiats, nous avons procédé à la dernière inauguration dans la plaine du Var.

Le projet OIN d’Estrosi c’est la totale bétonisation de cet espace, avec au milieu un petit parc pour « justifier » sa dénomination « Eco-vallée ». Si le projet Estrosi devait aller au bout, nous aurions là une succession, entre CAP-3000 et Carrefour Lingostière et au-delà, de surfaces commerciales et de parkings. Une vallée béton, sinistrée écologiquement qui aura pour conséquence directe de tuer définitivement le commerce de proximité.

A ce scénario catastrophe nous préférons privilégier un développement durable et solidaire. C’est le sens de nos propositions de redonner une vocation agricole à cette plaine. Il devient de plus en plus incohérent de parler d’écologie et en même temps de sacrifier une vallée dont les terres sont parmi les plus fertiles en France. Très concrètement nous proposons d’arrêter la bétonisation de cette vallée pour permettre de retrouver une activité agricole. Les besoins existent. Ainsi nous proposons que toutes les cantines utilisent –tous les jours- des produits biologiques issus de la plaine du Var. C’est possible cela représente entre 120 et 150 hectares.

Autre proposition, celle de faire dans la plaine du Var un pôle nationale d’économie sociale et solidaire. C’est un secteur important dans l’activité économie de notre pays avec deux millions d’emplois, en particulier dans les secteurs des mutuelles, de la santé, du mouvement associatif. Secteur en expansion qui peut prendre toute sa place dans notre ville.

L’ambition que nous portons pour la plaine du Var se résume en quelques mots : « Une vallée verte et solidaire »

Robert INJEY

La liste des 10 inaugurations pour 10 projets immédiats

  1. L’Arrivée du tramway à l’Ariane.
  2. Place St François le retour de la CGT à l’Aigle d’or et l’affectation de l’ancien palais communal à l’Observatoire citoyen.
  3. La transformation (si le CHU devait le vendre) de l’Hôpital St Roch en équipements publics (maison de retraite publique, centre de santé…)
  4. Faire du Palais Sarde « le Louvre à Nice »
  5. Mettre en place systématiquement un arrêté de préemption sur le foncier.
  6. Récupérer la Caserne Filley pour en faire un musée de l’Histoire locale et des ateliers d’artistes.
  7. Créer un centre socio-culturel au centre Costanzo.
  8. Réhabiliter la gare Riquier et permettre la totale accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.
  9. Mettre en place la gratuité des transports collectifs pour lutter véritablement contre la pollution.
  10. Faire de la vallée du Var une « vallée verte et solidaire »
Inaugurations:  pour une vallée verte et solidaire et réhabilitation de la gare de Riquier
Inaugurations:  pour une vallée verte et solidaire et réhabilitation de la gare de Riquier

Inaugurations: pour une vallée verte et solidaire et réhabilitation de la gare de Riquier

commentaires

Interview Azur TV

Publié le 19 Mars 2014 par injey06

commentaires

"Nice, l'Humain d'abord" en campagne (France 3)

Publié le 19 Mars 2014 par injey06

commentaires

Nice: Osons la gratuité des transports!

Publié le 16 Mars 2014 par injey06

Contre la pollution et les gâchis : Osons la gratuité des transports!

Nous faisons le choix d’un développement soutenu et intelligent des transports collectifs pour faire face à l’urgence écologique et à l’urgence économique. Ce choix répond à l’exigence d’améliorer les conditions de vie de nos concitoyen-ne-s dont les besoins de déplacement sont croissants. Il est aussi de notre responsabilité, devant les impératifs environnementaux, d’agir efficacement contre le réchauffement climatique et la pollution : c’est un enjeu majeur des sociétés d’aujourd’hui.

Cette double urgence a été négligée par l’actuel maire. Nice est une des villes les plus polluées de France. Cela s’explique notamment par le retard du développement des transports en commun. Les bouchons prouvent chaque jour les manques du réseau actuel de transport en commun, ils sont un gâchis de temps et d’argent pour la population et notamment les salarié-es.

Il y a urgence à agir !

Ces derniers jours, l’air est devenu assez irrespirable dans beaucoup de grandes villes de France, comme Lyon, Paris, Bordeaux, Grenoble. Cette pollution, liée à la stagnation de particules fines dans l’air, constitue un véritable danger sanitaire pour notre société. La France comptabilise au minimum 30 000 morts par an ayant pour cause l’action négative des microparticules

Face à cette pollution de l'air, de grandes agglomérations française ont décidé de rendre les transports en commun gratuits le temps de quelques jours ou d’un week-end.

Si la gratuité des transports en commun est utilisée comme réponse lors de pics de pollution comme ceux que nous subissons actuellement en France, c'est que la solution est véritablement pertinente pour favoriser l’usage des transport collectif et faire baisser les taux de particules fines et les émissions de Gaz à effet de serre.

Par conséquent, si nous voulons lutter contre la pollution dans notre ville, nous pensons que la gratuité des transports en commun doit être un objectif.

Cette solution, accompagnée d’un développement de l’offre de transport, de la diversification des modes de déplacements (vélo, marche, bus, train, tram…), de la mise en œuvre d’une véritable inter-modalité permettrait de rendre la ville plus respirable. La gratuité répond aux questions de développement durable et permet de réintroduire dans le droit aux transports les notions d’égalité et de solidarité.

La gratuité représente un investissement. De l’ordre de 50 millions d’euros pour la Métropole par an, mais elle induit des économies en réduisant le nombre de journées perdues dans les embouteillages, des économies en terme de santé publique et d’amélioration de la qualité de vie. En rendant notre territoire plus attractif pour les activités économiques et sociales elle va enregistrer une augmentation des recettes de la taxe transport.

Renforcer l’utilisation de tous les modes de transports pour lutter contre la pollution c’est le sens de toutes nos propositions.

Aujourd’hui nous inaugurons symboliquement le « billet gratuit », objectif que nous nous proposons d’atteindre rapidement sur le réseau de la Régie Lignes d’Azur.

Robert INJEY

Dix de nos propositions :

  • L’abandon immédiat de l’option tunnel qui représente une économie immédiate de 150 à 200 millions d’euros.
  • Tendre la tarification vers la gratuité.
  • Renforcer la connexion tramway/Sncf/Chemins de fer de Provence.
  • Réaliser la poursuite de la ligne 1 vers l’Ariane et la Trinité.
  • Pérenniser et renforcer la régie publique métropolitaine, Régie Lignes d’Azur, avec l’intégration de l’ensemble des salariés travaillant pour le réseau dans la Régie.
  • Mettre en œuvre et renforcer un véritable maillage tramway- bus- train permettant à nos populations de réaliser la quasi-totalité de leurs déplacements en transports collectifs.
  • Renforcer l'offre de parkings de dissuasion gratuits, sécurisés et connectés efficacement au réseau de transport en commun.
  • Promouvoir la ligne des Chemins de fer de Provence.
  • Valoriser la ligne Nice–Tende qui irrigue les quartiers Est de Nice.

Développer un véritable réseau de pistes cyclables cohérent et sécurisé.

Nice: Osons la gratuité des transports!
Nice: Osons la gratuité des transports!
commentaires

Vers la disparition d'IBM du département?

Publié le 15 Mars 2014 par injey06

Loin de l’autosatisfaction de C. Estrosi avec « l’arrivée » d’IBM sur Nice –Méridia (opération OIN), ce transfert de la Gaude à Nice masque ni plus ni moins qu’un processus visant à fermer le site d’IBM. Un exemple qui illustre la part d’illusion que cherche à entretenir C. Estrosi sur son « OIN » qui va surtout constituer une vaste "Valley market"

Explication très précise de l’intersyndicale dans son communiqué ci-dessous.

« L'intersyndicale IBM la Gaude et des salariés IBM et sous-traitants organise à la demande du personnel IBM La Gaude une manifestation des salariés qui aura lieu le mardi 18 mars à 10H00 à l'entrée du site IBM la Gaude. Toute la presse locale et nationale sera invitée à cette manifestation.
En effet la direction IBM a décidé de se séparer des activités Centre de Démonstration Clients et de les délocaliser sur Paris... Ce qui aurait pour conséquence de supprimer pas loin de 200 emplois.
En outre, la direction a annoncé sa décision de déménager le site de la Gaude vers Nice Méridia supprimant au passage 6500 m² de surfaces de travail (pour 11000 actuellement) ne laissant plus que 4500 m² pour y installer le personnel IBM ce qui est insuffisant (sauf à supprimer d'autres postes d'ici là).

Le personnel IBM sous-traitant et prestataire constate que la suppression du Centre de Démonstration Client décapite les activités IBM dans la région. Plus de 600 entreprises clientes viennent assister chaque année aux démonstrations des solutions et technologies de pointe à IBM la Gaude en provenance de tous les continents. Par ailleurs, les activités restantes sont en voie de délocalisation accélérées vers les pays émergents. A terme c'est la disparition complète d'IBM que craignent les salariés et l'intersyndicale dans les cinq années à venir.
Pour toutes ces raisons nous vous appelons à venir soutenir les salariés dans la défense de leur emploi avec les élus des communes voisines et les toutes celles et ceux qui participent à la vie économique et politique autour d'IBM La Gaude. »
Pour l'Intersyndicale IBM la Gaude/Sophia (CFDT, CGT, CFE-CGC, UNSA, CFTC)

commentaires

Le débat des municipales à Nice

Publié le 14 Mars 2014 par injey06

A l’initiative de Nice-Matin et de France Bleu Azur les huit têtes de liste des municipales à Nice ont "débattu" pendant deux heures. Ci-dessous le lien de l'enregistrement de l'émission.

http://www.francebleu.fr/municipales-2014/debats-des-elections-municipales-2014-alpes-maritimes/municipales-2014-le-debat-nice

commentaires
1 2 > >>