" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Robert Injey

L'actualité politique à Nice et en France

A propos du grand débat national

Publié le 18 Janvier 2019 par injey06

A propos du grand débat national

Grand débat national

Faisons entendre une autre conception de l’avenir !

L’opération présidentielle d’enfumage a commencé. C’est tout sauf une surprise de la part de ce gouvernement qui aura tout essayé pour étouffer le mouvement en cours.

Dans les déclarations et dans la lettre de Macron transpirent à la fois un profond mépris à l’égard des « gens de rien » et une arrogance sans pareil pour tenter d’imposer une ligne politique rejetée par le plus grand nombre.

Dans ce contexte, que nous soyons gilets jaunes ou gilets rouges, il ne faut pas déserter les espaces possibles d’expression et de débat. Il faut les investir, il faut écrire, il faut parler, il faut pousser le débat.

Pousser le débat pour mieux porter les exigences, mais aussi pour mieux démasquer l’enfumage.

La solution ce n’est pas la création d’une tranche supplémentaire de l’IRPP à laquelle échapperaient ceux qui bénéficient de la flat-taxe. Par contre il faut gagner une augmentation substantielle des salaires bruts. Dans ce cas, mécaniquement, les recettes (protection sociale, État...) augmenteraient. Aujourd’hui la priorité c’est de gagner une amélioration de la répartition en faveur du travail et des salaires et non du capital et des profits.

La solution ce n’est pas une réduction du nombre de parlementaires et une proportionnelle à la marge. Dans ce cas et sur la base des résultats de 2017 il n’y aurait ni groupe communiste, ni FI. Ce qu’il faut gagner c’est une véritable remise à plat de nos institutions, des pouvoirs retrouvés pour les communes et le parlement, des droits nouveaux pour les citoyens, y compris à l’Entreprise.

La solution ce n’est pas de supprimer des services publics, certains aujourd’hui en sont réduits à peau de chagrin. Il faut les moderniser, les reconstruire, en construire de nouveaux (l’aide à la personne par exemple) et surtout rendre effectif pour toutes et tous le droit à l’éducation, la formation, la santé...

La liste est longue des fausses réponses que Macron veut nous imposer. Pour notre avenir et celui de nos enfants et de nos petits-enfants son rêve à lui c’est celui des tâcherons du XIXe siècle.

Profitons de toutes les occasions, de toutes les initiatives, pour faire entendre une autre voix, pour porter une autre conception de l’avenir.

Robert Injey

Commenter cet article